Ulaan Baatar

Coucou, 

Et voilà, un nouvel article !!! Et ce coup-ci, on va vous parler de la Mongolie ! Et plus précisément de sa capitale : Ulaan Baatar (qu’on peut aussi écrire Oulan Bator) et ses environs…

Nous sommes arrivés en Mongolie le 2 juillet. Passage de frontière très simple : côté russe on remplit des déclarations de douanes, on ouvre la voiture pour la « fouille », qui en fait se résume à une douanière qui nous félicite pour l’aménagement de Teddy (merci Amenagement4x4), et on passe côté Mongole en à peine 30 minutes.

De ce côté, c’est un peu plus galère…il faut comprendre ce qu’on nous dit, déjà, et puis il faut passer à plusieurs guichets, et tout ça, sans se faire passer devant par les Mongoles. En effet, ils ne connaissent pas les queues, ils passent toujours devant ! Bon, une fois qu’on le sait, on s’impose…

On vient à peine de rentrer en Mongolie que les paysages nous impressionnent déjà : des grandes plaines verdoyantes, des chevaux…c’est cliché, mais c’est vrai ! 

IMGP5385

Il n’y a pas beaucoup de kilomètres à faire entre la frontière et la capitale, un peu plus de 300, mais nous arriverons tard, à cause des bouchons…un petit tour en ville, et le soir, nous bivouaquerons dans les hauteurs de la ville, au sud…Teddy est totalement en pente, mais au moins, on aura une superbe vue…

IMGP5395

Nous nous étions garés dans le sud de la ville, car le lendemain, l’objectif c’était : faire nos visas kazakhs.

Alors, à tous ceux qui disent sur les forums de voyage que faire son visa kazakh à Ulaan Baatar est une galère, on les arrête de suite ! L’ambassade n’est pas si dure que ça à trouver, et surtout, les formulaires à remplir sont en anglais, la personne qui nous a reçus parle anglais ET français, et on n’a besoin de rien (ni invitation, ni réservation…). Et le top, le visa est prêt rapidement. Nous sommes passés le mardi, et le jeudi nos visas étaient prêts (car ils sont fermés le mercredi). Ah oui, il faut juste faire un aller-retour vers une banque pour payer les visas, mais on n’est même pas obligé de revenir pour donner son reçu de banque, on peut le donner qu’en reprenant le visa, pas de souci. Bref, encore une ambassade bien gérée, et ça fait plaisir, surtout qu’ici encore, les personnes qui nous ont reçus ont été très agréables avec nous !

 Les formalités faites, nous quittons la ville pour la campagne : Gaachurt. Il s’agit du lieu de villégiature des habitants d’Ulaan Bator pour le weekend. Le long d’une rivière, nous posons notre bivouac pour nous reposer de l’agitation de la ville et planifier notre voyage en Mongolie…et de toute façon, il pleut, donc on peut pas trop aller marcher…on s’endort avec des vues magnifiques…

 IMGP5408

Le matin, nous sommes réveillés non pas par le bruit des voitures, mais par un troupeau de veaux qui passaient par là…

IMGP5424

 Nous l’avions dit précédemment, on a un impératif en Mongolie, et cet impératif, c’est Pauline, la soeur de Hyon ! Elle nous rejoint en avion le vendredi 6 juillet, alors direction l’aéroport pour aller la chercher.

Sauf que la route est bouchée, en fait, les routes sont toujours bouchées car les Mongoles ne respectent pas les feux rouges, en fait, ils ne respectent pas le code de la route tout simplement, donc on tombe vite sur un énorme bordel où, comme à la frontière, il faut toujours passer en premier…une fois qu’on l’a compris et qu’on n’a pas peur, ça passe… 

IMGP5426

Contrairement à ce que pensait Pauline, ce n’est pas 46°C qui vont l’accueillir à la descente de l’avion, mais une pluie de juillet…

Bon, on passera tout de même voir la célèbre place de la capitale, Sükhbaatar…

SAM_0016

 Ah oui, à Ulaan Baatar, quand il pleut, il vaut mieux avoir ses bottes en caoutchouc si on ne veut pas avoir les pieds mouillés…En France, porter ce genre de chaussures à Paris c’est la mode, ici, c’est surtout utile ! Mais comme ils pensent à ceux qui ne sont pas équipés, ils font des petits ponts (parfois…) 

SAM_0029

 Autre chose, il faut faire très attention à ses affaires dans la ville, car les pickpockets rôdent ! J’ai d’ailleurs perdu mon appareil photo numérique dans la foulée…Il faut porter son sac devant, même si votre sac à dos a des sécurités, ce n’est pas suffisant !

Le soir, nous retrouvons une nouvelle fois (et dernière fois) Jeff, le français de la gesthouse de Moscou, pour un petit resto et chicha…Sa route va continuer vers la Chine pour lui, donc on ne le croisera plus (pour le moment…)

SAM_0035

Comme la ville ça va un moment, on décide de quitter Ulaan Baator le lendemain, direction le parc de Terelj ! Situé à l’est de la capitale, c’est un bel endroit pour voir un exemple de la nature mongole…

SAM_0047

(ce rocher est en forme de tortue, moi je l’avais pas vu au début…)

Vous vous demandez certainement comment on fait pour dormir alors qu’on est trois maintenant ? Et bien c’est simple : on a une chambre d’amis ! Et oui, on ne vous l’a pas présentée lors de la pendaison de crémaillère…

SAM_0050

Bon, normalement, la suite du programme contenait pas mal de choses dans le parc, mais c’était sans compter sur la nature : pour continuer, il faut traverser une rivière, mais les pluies des derniers jours ont fait qu’elle a trop monté et on n’ose pas la traverser…

Mais finalement, le lendemain, on prend notre courage à deux mains, et on y va, on traverse et à nous les grands espaces !

SAM_0061

 Evidemment, on ne peut pas parler de la Mongolie sans parler…des yourtes ! Et là, on en voit partout, pas des trucs à touristes, mais de la vraie yourte où y’a des vrais gens qui habitent !

IMGP5454

Normalement, on doit aller voir les ruines d’un monastère qui a été détruit durant l’époque communiste…mais la route, enfin la piste, ou plutôt les traces deviennent de plus en plus dur à pratiquer…

Et puis ce qui devait arriver arriva : on se tanque…dans une petite rivière bien boueuse…bon par chance, le premier jour, des cavaliers mongoles passent par là et nous filent un coup de main, ouf ! 

SAM_0074

Les cavaliers étaient en fait avec un groupe de randonneurs français. Comme il se fait tard, nous choisissons de passer la nuit avec eux.

 SAM_0077

Et le jour suivant, on est reparti sur les traces de nos ruines de monastères…mais malheureusement, on passera la journée à se tanquer dans la boue et tenter de sortir…1 journée, 5 tanquages dont un qui a duré plus de 5h…

SAM_0079

Bon, au moins, on aura vu ses ruines après une journée de galère…si on avait su que c’était « que » ça les ruines on n’y serait pas allé, car c’est très décevant…

Le problème surtout, c’est qu’après nos moultes traversées galères, des cyclistes nous indiquent que la piste est pire…et qu’il vaut mieux faire demi-tour…c’est-à-dire repasser par là où on s’est déjà planté…hem…

Et bien sûr, on se plante, 2 fois, mais cette fois-ci, ça semble mal parti : le châssis de Teddy est posé sur un rocher…on passera la nuit tous les 3 dans la tente à côté de Teddy, on le sortira demain…

Pendant que je sortais la voiture, les filles sont allées chercher de l’aide dans un camp de gers non loin de nous (juste 8km) : elles ont fait l’aller en courant, et le retour dans une calèche tirée par un yak ! Bon, entre temps, j’avais réussi à sortir Teddy finalement, mais les mongoles se sont déplacés avec 3 personnes, 1 cheval, 1 yak pour nous aider à sortir !

Bon, aller, on arrête la boue, on reprend la même route qu’à l’aller, on veut rentrer à Ulaan Baatar, car on a réservé une gesthouse…et donc une douche, un lit et tout ça !

 La route du retour se passe sans encombre, toujours dans des paysages à couper le souffle…

IMGP5489

Fatigués, on quitte le parc de Terelj, mais tout de même contents et heureux de s’en être sortis…hélas, Teddy n’en n’est pas sorti indemne : quelques rayures et bosses, la plaque d’immatriculation perdue quelque part, des bavettes en moins…et une carrosserie recouverte de boue =)

SAM_0087

Et tout cela nous mène à aujourd’hui, le 11 juillet, date de début de la fête nationale Mongole : le Naadam !

On arrive à négocier des tickets pour la cérémonie d’ouverture, et on assiste à cette dernière : chevaux, danseurs, chanteurs, discours du président…bref, tout ce qu’on doit voir en Mongolie est réuni ici dans le stade pour une belle cérémonie… 

SAM_0094

Le Naadam, c’est des lutteurs, tous aussi forts et virils dans leur tenue de combat…

SAM_0104

…des compétitions d’archers…

SAM_0107

…et bien sûr, des courses de chevaux !

SAM_0116

Et voilà voilà nos premières images de la Mongolie ! Pour le moment, nous avons tourné autour d’Ulaan Baator, mais bientôt, on prend la direction du sud pour voir le désert de Gobi !

On ne donnera pas de news avant un petit moment, mais on revient vite 😉

A bientôt !!!

PS : un grand merci à Franck pour sa pelle qui nous a sauvé la vie quand la voiture était plantée dans la boue, merci à Oasis Café (une guesthouse à UlaanBaatar) pour leur gentillesse et leur proposition pour nous héberger pour nous filer un coup de main…et voilà !!!

14 réponses to “Ulaan Baatar

  • encore un grand bravo pour les aventures !!!!!!!!!!!!!!!

  • Bonjour à vous

    Je ne pouvais pas imaginer que cette pelle, serve un jour en Mongolie, et me procure tant de satisfaction en vous rendant service.
    Je pense à vous

    @+

    Franck

  • J’aime les lutteurs en slips!

  • Celui avec les manches roses à droite n’a pas l’air très à l’aise….

    Bravo pour les photos, elles sont très très très belles !

    • En même temps, comment être à l’aise là-dedans…
      Les mecs arrivent, ce sont des militaires, en tenue et tout ça, et d’un coup, ils se changent en ça…

  • Salut à tous les deux
    Je voulais vous indiquer que le tracé spot fait des coupes de points en points (exemple pour le lac Baîkal, il vous a fait traverser le lac) je ne sais pas si c’est possible sur le système spot, de déclencher manuellement un point au gros changement de direction, une fois par 24 heures provoque des tracés improbables, alors c’est bien le Gobi
    Pat et Pat

    • Oui, on a vu…mais bon, on ne fait pas trop attention à ça, on met juste des points pour garder les positions GPS des bivouacs…Il y a une option SPOT, le tracking, qui fait exactement le tracé suivi (envoi d’un signal toutes les 10min), mais on n’a pas voulu de cette option…

  • Wouhaaa !
    génial votre périple, bonne continuation !
    Nico

  • Grace à Anne-Marie et René, je suis vos péripéties et je suis impatiente de lire la suite. Quelle belle aventure… Il faut être un peu « fou » . Je sais que d’ici peu, j’aurai de la compagnie pour visiter votre blog. A très bientôt. Bonne continuation.

  • bravo au trio gagnant et merci à Françoise de Recloses de faire voyager les aiêux sur les routes de Mongolie!Monique ,presente à Bavilliers se joint à moi
    bisous

  • Woahouuuu !!! C’est beau !!!! Profitez bien mes loulous ! Gros bisous !

Laisser un commentaire