Auvergne – Barcelone : reprise en main !

Comme le titre l’indique, les premiers tours de roues me permettent une reprise en main de la moto !

On quitte l’Auvergne au petit matin, bien frais et frisquet sinon c’est pas drôle…

La classique photo de mes parents avec mon véhicule avant de partir…petite nouveauté : un petit cousin qui a même pas 2 ans et déjà fan de motos ! Faut dire que Tripy est tellement…colorée qu’on dirait un gros jouet !

image

Première étape du voyage : Toulouse ! On retrouve François, un ami voyageur qu’on a croisé à Bichkek et Douchanbé durant notre voyage sur la Route de la Soie.

image

L’arrivée tardive à Toulouse s’est faite avec le soleil, mais depuis le matin on roule dans le brouillard et le crachin du massif central auvergnat…pour une reprise de la moto, c’est un festival ! Ça tourne bien, c’est mouillé et mes pneus neufs glissent encore un peu…

Le bon point c’est que ma nouvelle selle rend le voyage agréable : plus basse (mes pieds touchent le sol à l’arrêt…) et plus confortable…mes fesses apprécient grandement ! (En mettant le mot fesse ça va améliorer le classement du site sur Google…)

Chez François on renoue avec le bouffe du sud-ouest ! Magret de canard et vin de Gaillac, Noël mon compagnon de route découvre toutes les saveurs de la France comme ça !

Puis après une excellente soirée où on parle voyage, François nous présente son film sur son trip en Afghanistan en 71 en 2CV, on de couche tard…le lendemain, en selle, faut y aller !

Direction Andorre !

image

On va a Andorre-la-Vieille… Bon, ville pas terrible, c’est juste une ville shopping où tout est moins cher qu’en France…on profite tout de même de l’occasion pour faire quelques achats. Non non, pas des clopes ni de l’alcool mais des vêtements chauds car dans les Pyrénées il fait frais…

Par contre, la bonne nouvelle c’est qu’on est dans les Pyrénées ! Alors la ville est peut être ennuyeuse, mais les alentours sont superbes !

Une petite ballade me permet ainsi un entrainement hors bitume…

Désolé c’est une vidéo brute et basse qualité pour aller plus vite…on fera des vrais montages au retour…

Hors bitume, faut pas oublier de couper l’ABS de la moto sinon ça freine pas…et des bons pneus ça permet d’être plus serein. Pour le reste, c’est comme en vélo sauf que c’est dix fois plus lourd ! Mais ça reste dix fois moins lourd que Teddy 🙂 vivement le Maroc ça va être drôle !

Depuis Andorre on rejoint ensuite Barcelone pour prendre le bateau. On fait les fainéants, on descend pas l’Espagne, c’est long et pas drôle, donc bateau direct, ça permet de se reposer et préparer le Maroc.

En route, on fait halte dans un lieu très fréquenté par les motards espagnols…

image

Ce bâtiment très ancien est immense à l’intérieur, ça ressemble à un ancien château !

Ici les motards sont aussi artistes, quand ils ne roulent pas ils décorent des casques…

image

Bon on aime ou pas, c’est original en tout cas…

Et puis l’arrivée à Barcelone, on apprend que les bateaux sont tous pleins pour le lendemain. En insistant auprès d’une autre compagnie on nous trouve des places pour les motos, ouf !

Au Maroc c’est la fête du sacrifice alors pas mal de monde rentre au pays pour l’occasion, c’est pour ça que c’est blindé.

Voilà on attend le bateau et mardi on y sera, en avant les pistes !

À bientôt !

PS : désolé peu de photos car essayez de faire des photos tout en tenant votre guidon…c’est pas simple !

7 réponses to “Auvergne – Barcelone : reprise en main !

  • Amuse-toi bien , fiston !!!! . Noel a pour mission de te ramener en entier .

    Le petit cousin pense toujours à vos motos .

    Bises .

    • Comme tu peux le voir sur la vidéo, je suis très prudent !

      On aurait du amener le petit cousin, on l’aurait mis assis sur le réservoir comme ils font en Iran !

      • Effectivement , vu l’état de la route ou plutôt de la piste , tu ne peux être que prudent . A la limite , çà fait presque peur de la descendre .

        Et oui , là , tu n’es plus en Iran . Le petit cousin s’est contenté juste de regarder la vidéo avec moi .

        Bon séjour au Maroc !!!

        • La descente fait plus peur que la montée en effet…mais bon, c’est ça aussi le plaisir !

          L’Asie centrale me manque vraiment en tout cas !

      • Salut tous les deux
        Alors on ne vous arrête plus, quand on est rentré en 2011, on a tourné trois jours à 150km de la maison sans avoir envie de rentrer 🙂
        Pat et Pat
        Wokipi

Laisser un commentaire