Préparation

Un voyage au long cours, type tour du monde, nécessite une (grande) préparation !

Bien qu’il soit impossible de tout prévoir, il peut être utile de lister un maximum de points pour préparer au mieux son départ, et penser aussi à son retour…

Nous avons préparer notre voyage suivant 3 axes majeurs : l’administratif, la santé, et la prépa véhicule…

 

L’administratif

Généralement, c’est la partie la plus longue, la moins intéressante, mais la plus obligatoire…

Les impôts

La grande question…bien entendu, il faut les payer, là n’est pas la question…mais comment s’en dépatouiller ? Nous avons opté pour une solution simple : on fait rediriger notre courrier des impôts chez nos parents, qui réceptionneront, et nous communiquerons les éléments nécessaires à la télé-déclaration. Pour Hyon, encore plus simple, elle sort juste des études, à des revenus très modestes,  et a moins de 25 ans…donc la question ne se pose pas =)

Attention tout de même, prévoyez de faire votre changement d’adresse très tôt, car les feuilles d’impôts sont lancées en impression très tôt aussi…si vous voulez être sur de recevoir votre bazar, prenez de la marge ! Sinon, il vous reste la solution du prélèvement mensuel aussi, mais là, il faut s’y prendre un an à l’avance =)

L’appartement

Nous sommes locataires de notre appartement sur la région Parisienne. Que faire de l’appartement ? Le lâcher ? Le sous-louer ? L’inconvénient de laisser l’appartement c’est qu’au moment du retour, il va être difficile pour nous d’en retrouver un rapidement, afin d’être opérationnel pour reprendre le boulot…Nous avons donc choisi de le garder et d’y loger un membre de notre famille, en attendant, qui cherchait un appart à ce moment-là 😉

Le boulot

Le plus gros point à prendre en compte…Congé sabbatique ? Congé sans solde ? Démission ? Pour Hyon, sage-femme, c’est assez simple : étant récemment diplômée, elle enchaîne de toute façon des CDD avant d’être CDIsée quelque part…Elle continuera donc les CDD jusqu’au moment de partir.

Pour Jmi, le cas est un peu plus embêtant : le congé sabbatique est réservé aux salariés ayant 6 ans de carrière (donc 3 dans la société où l’on fait la demande de sabbatique) donc cette option est à oublier. Le congé sans solde est délicat sur une durée supérieure à un an, surtout dans le domaine de l’informatique. Il reste donc la dernière solution c’est-à-dire la démission, à l’amiable avec l’employeur, et une nouvelle embauche au retour…

Une démission se pose avec 3 mois de préavis, qui peut être négociable bien sur…mais bon, la date de départ étant fixé, il suffit de prendre ses dispositions.

Les visas

Ouh là là…les visas, ou le point épineux du voyage…En fait, on va la jouer simple : on prend au fur et à mesure sur la route sauf pour la Russie où on le prévoit dès le départ. Nous nous sommes tout de même assuré par téléphone auprès de chaque ambassade de chaque pays que nous pourrons faire notre visa dans un pays voisin et arriver par la route avec un véhicule.

Sur l’Asie central, il est impératif de faire ce travail, car la réglementation change aussi vite que les vents soufflent ! On vous dira aussi que certains postes frontières sont fermés aux étrangers, etc, donc il faut vraiment travailler ce point AVANT le départ, et DURANT le voyage.

Tout le reste…

Nous contracterons une assurance « Plan Marco Polo » chez Avi durant toute la durée de notre voyage (sauf les 3 premiers mois, nos cartes bancaires nous couvrant). Etant membre de l’association ABM, nous avons un tarif préférentiel de 45€ / personne / mois.

Nous ouvrons un compte joint au Crédit Agricole Centre France (la banque historique de Jmi). Après renseignement et simulation auprès d’autres banques, le CACF s’avère le moins cher pour nous. Pour ceux qui ont moins de 25 ans, le CACF propose des comptes sans aucun frais en paiement retrait à l’étranger, sinon il reste auss le compte Jazz option international à la Société Général, mais qui reste très cher pour nous.

Pour nos autres voitures, nous allons les stocker chez nos familles ou amis, en conservant les assurances (qui ne nous coûtent pas grand chose de toute façon…).

 

La santé

Un point très simple à gérer, enfin =) Nous avons pris rendez-vous au Kremlin-Bicêtre pour une consultation du voyageur. On leur dit quels pays on va visiter, et on nous propose une liste de vaccins à faire…Pour Hyon, qui était très à jour dans son suivi, 2 vaccins suffiront. Pour Jmi par contre, il repartira avec 5 vaccins en même temps ! Coût des vaccinations : entre 40 et 90€. Notre mutuelle prenait en charge une partie de la vaccination, sur une base forfaitaire à l’année. On a donc étalé nos vaccinations sur la fin d’une année et le début de la suivante pour cumuler 2 bases forfaitaires annuelles =)

Attention, certaines vaccins demandent un rappel quelques mois plus tard, donc ne pas s’y prendre au dernier moment. Nous ne vous dirons pas quels vaccins nous avons eu car il est important d’aller voir par vous-même un médecin du voyage.

Nous composons aussi une trousse à pharmacie pour le voyage, élément indispensable, car étant en autonomie, des fois loin des villes, il faut pouvoir faire le nécessaire.

Enfin, pour l’eau, un point majeur lors d’un voyage, les parents de Hyon nous ont offert une pompe filtrante Katadyn : vous pouvez puiser l’eau dans une flaque de boue, elle sera certes dégueulasse au goût, mais elle sera filtré de toutes particules et bactéries dangereuses !

 

La préparation du véhicule

Pour la préparation mécanique de notre véhicule, nous vous invitons à lire la page Préparation de Teddy sur ce site.

Une préparation simple, fiable et faite pas des professionnelles est indispensables pour un voyage au long cours.

Carnet de passage en douane (CPD)

Ce document est le passeport du véhicule. Il est obligatoire dans certains pays, recommandé dans d’autres et pas du tout utilisé dans certains. Globalement, pour la partie Asie Centrale, nous n’aurons pas de CPD, mais par commodité nous le ferons avant de partir.

Le souci du CPD est la caution exigée par l’Automobile Club de France : pour des pays comme l’Egypte, il faut laisser 250% de la valeur du véhicule ! Bien entendu, cette caution est encaissée par l’ACF et sera restituée au retour, une fois le CPD en règle. Si durant le séjour, nous avons le malheur de perdre le document, ou le véhicule, la caution sera bloquée pour 6 ans !

 

Bien entendu, ce que vous pouvez lire sur cette page n’engage que nous. Nous nous sommes préparés ainsi et nous ne disons pas que c’est la bonne façon de faire, par exemple certains vous diront qu’une assurance, un CPD et des vaccins ça sert à rien…Chacun voyage comme il l’entend, et nous, nous avons voulu faire ainsi 😉