Mini-wok-e-pedia : la Tanzanie

La Tanzanie, où l’une des plus belles destinations africaines de mon voyage : entre la gentillesse des habitants et le Kilimandjaro à explorer, vous ne vous ennuierez pas !
Quelques infos pour vous rendre là-bas…

Monnaie

La monnaie se nomme le Shilling Tanzanien, ou Tsh.
1000 Tsh vaut environ 40c d’euros. Ne pas se fier au chiffre 1000 Tsh en se disant qu’avec ça on fait bcp de choses… C’est juste qu’on a mis trop de 0 dans leur monnaie ! Par exemple, une bouteille d’eau coûte 1000Tsh.
On trouve partout des distributeurs qui marchent avec les cartes Visa, MasterCard très très peu utilisées. L’utilisation des cartes bancaires pour les paiements en revanche est moins répandue que dans les pays précédents, par exemple, les stations d’essence ne prennent pas la carte. Et je vous parle pas des supermarchés comme il n’y en a pas ou peu…

Visa

Le visa s’obtient à la frontière. C’est encore l’Afrique facile. Il faut s’acquitter de 50 dollars américains.
Il est possible de payer par carte bancaire Visa (payer son visa en Visa) car le règlement se fait directement dans la banque à côté du poste de douane. MasterCard pas recevable, mais ça, c’est pas un surprise…
En plus du visa, il faut acheter une assurance pour le véhicule si vous n’avez pas de Comesa, pour une moto c’est 40000Tsh.

Circulation

À votre avis, de quel côté on roule ? Bah oui, toujours le même, le mauvais…
Enfin ça c’est la théorie, car en pratique on roule surtout où on peut ! Voir un camion en face de vous, sur votre voie, c’est normal. C’est pas forcément qu’il double, juste qu’il est là, c’est tout. À vous de vous jeter dans le bas côté en espérant ne pas déraper et tomber.
Et en ville c’est pire : aucune règle, si ce n’est qu’il faut passer quoi qu’il en soit, même si ça implique de rouler à contresens (mais comme on a dit y’a pas vraiment de contre sens) ou de monter sur les trottoirs (enfin descendre dans les bas côtés piétons comme les trottoirs n’existent pas).
Dans le sud du pays, les routes sont en très mauvais état à cause des camions. Des sillons sont creusés par le poids de ces derniers, en moto ne pas tenter de sortir du sillon, ça fait comme quand on veut monter sur un trottoir en vélo en arrivant de côté…
C’est mieux dans le nord, mais là faut faire gaffe aux troupeaux qui traversent…
Bref conduire en Afrique, c’est un sport à part entière !

Dodo

Comme on le disait dans le récit, les campings sont totalement aberrants ! Comptez entre 15 USD et 50 USD pour camper, par nuit et par personne ! Tout ça pour pouvoir poser la tente, sans forcément avoir douche, eau chaude, wifi, etc.
Préférez plutôt l’option guesthouse, là on est autour de 10000 – 15000 Tsh (à vos calculatrices pour la conversion) ce qui est plus raisonnable ! À ce prix on a le droit à une chambre individuelle, avec ventilo et moustiquaire ! Le luxe ! Et c’est ultra propre, aucun souci !
La Tanzanie a un très gros historique dans le tourisme, et les campings c’est pour les touristes, donc c’est cher…

La communication

Alors ici nouveauté : la langue première n’est pas l’anglais mais le Swahili ! Du coup, c’est assez déroutant à la frontière car peu de gens parlent anglais.
L’anglais reste tout de même une langue assez répandue, mais généralement les gens parlent d’abord la langue de leur tribu, puis le Swahili qui est universel comme langue de communication entre les tribus et enfin et éventuellement l’anglais.
La bonne nouvelle c’est que le Swahili est une langue conversationnelle et donc s’apprend très vite pour l’essentiel de sa survie. En 15 jours on a des bonnes bases et en 1 mois on peut le parler.
Google Translate connait le Swahili, ça peut aider des fois…souvent…

Concernant les télécommunications, ici aussi la 3G est hyper répandue et l’achat d’une sim est simple, il faut juste son passeport. Le prix d’un abonnement 3G pour 1 mois vaut environ 15€, c’est un package de 15go…large…pourquoi se priver ! L’opérateur principal est Vodacom, mais Airtel, présent partout en Afrique existe aussi et reste très performant. Le roaming pour les téléphones étrangers passe par Airtel d’ailleurs.

Les activités

C’est l’Afrique, donc les grandes activités sont les safaris dans les parcs. J’ai passé ce point. J’ai plutôt préféré l’activité reine en Tanzanie : l’ascension du Kilimandjaro.

Pour les gens venant directement en Tanzanie, il est possible d’enchainer avec la même organisation l’ascension et un safari (faites dans ce sens plutôt…) voire même conclure par un tour à Zanzibar pour vous reposer. Compter mini 15 jours et un livret A bien rempli…

La bouffe

Je sais pas si c’est le plat national, mais le combo riz-haricot (rice & beans) est LE truc qu’on m’a le plus servi dans les cafés du bord de route. Accompagné de 4 petits morceaux de viande, ça rempli suffisamment son demi-homme.
Pour éviter de faire la vaisselle, souvent le rice&beans est servi avec des chapatis, oui, l’espèce de pain plat indien. Ça fait office d’assiette et de couvert. Pas con hein ? Va falloir mettre ça en place à la maison, comme ça j’aurai moins de vaisselle à faire !
Enfin, dans la rue on trouve, comme partout dans les pays qu’on a pu visiter, des samoosas, appelés ici sambosas, ce qui se rapproche de l’appellation créole/malgache sambos, qu’on a toujours utilisée nous. Ces petits triangles frits sont vraiment universels…je serais curieux d’en apprendre plus sur l’origine des sambos, pourquoi depuis l’Asie du sud-est, à l’Asie centrale, en passant par la Russie, l’océan indien, l’Afrique, le Maghreb et même au Portugal on le retrouve partout ! D’ailleurs, parlant de ça, j’en mangerais bien 🙂

Et un article wikipédia sur le samoussa !!! on trouve de tout sur wikipédia !!! https://fr.wikipedia.org/wiki/Samoussa on y apprend que c’est d’origine d’ Asie Centrale, que c’est passé par l’ Inde, que c’est aussi présent dans la Corne de l’ Afrique et dans les pays lusophones…bref ça résume les observations de notre Jmi 🙂 cliquez ici  

La Tanzanie est vraiment un pays formidable. Ici, on est dans la « vraie » Afrique, celle qu’on a imaginée depuis tout gamin : des superbes paysages allant des montagnes au désert et savane, des animaux typiquement africains et des couleurs et odeurs qui sont un plaisir pour les sens. Tout ça, on peut le voir en Tanzanie, dans une ambiance sereine et sécuritaire car, comme me l’ont répété les gens rencontrés tout au  long de ma route : la Tanzanie est un océan de paix, karibu sana (sois le bienvenu)…

tz

13 réponses to “Mini-wok-e-pedia : la Tanzanie

  • décidément je ne me lasserais jamais de te lire , c’est toujours tres enrichissant et cultivant, continu,petit homme , a me faire voyager

  • Ah ah ah, le demi-homme 😀
    Bisous p’tit frère !

  • Décidément , on se ligue pour me dépasser ?

    Je t’en ferais bien des sambos , mais tu es loin . Peut-être à ton retour ?

    Tu pourras conduire partout alors maintenant . Mais fais gaffe quand même , tellement ils sont barges !!! A croire qu’ils ont eu leur permis dans un paquet BONUX , si le permis de conduire existe chez eux .

    • Attend la suite, y’a pire que les conducteurs tanzaniens…

      Je note pour les sambos, y’a des preuves en plus ! Ça restera écrit

  • merci pour le voyage Jmiet NoËL dans l’hemisphere Sud? bonne annee aussi n’oublie pas MARION qui t’attends ,fidele comme une femme de marin à la maison(une vraie en Suisse:sais -tu?)

  • Je suis très étonnée que Hyon n’ai laissé aucun commentaire sur la vaisselle !

  • Ah cette fameuse lave vaisselle !!!

  • Salut Jmi
    Pour Noël as-tu trouvé un sapin pour y déposer tes bottes de moto ? Peut-être que le père Noël y déposera quelques samoussas sucrés !!
    Bon Noël et A bientôt de te revoir 🙂

    • Le souci c’est que si papa Noël met les sambos dans les chaussures, ils vont plus être très bons… Ça fait 2,5 mois que je porte mes pompes Non-Stop…
      On espère être présent au SVA l’an prochain, donc au plaisir de se revoir à ce moment-là…

Laisser un commentaire