Balkans, part. 2

Vendredi 22 Juillet

Lever 7h15, départ 9h, de pire en pire ! (à noter que la photo de la tortue qui suit n’a rien à voir, si ce n’est à souligner que le matin, à part Jmi & Mili, tout le monde dort encore…)
imgp3667imgp3668imgp3669

Etape de route aujourd’hui : un peu galère de trouver la route rouge pour aller jusqu’à Fierze après avoir été embarqués sur la grosse route vers Kukès.

Sur la route, on peut rencontrer quelques bizarreries…

imgp3672

On a faillit partir en sens inverse pour rejoindre la route à partir de l’autoroute, et donc se planter de montagne à grimper, enfin bref…

imgp3673imgp3678imgp3680

Puis après moultes Km, virages, montées, descentes, trous, pierres, écroulements, demi-tour car partis sur la mauvaise route, 8 heures de route plus tard on arrive à Fierze.

On s’est arrêté pour déjeuner à Fusche Arrez :  bifteck /frites :  v’là la dose de viande : 4 escalopes de veau chacun ! Plus on se rapproche de notre destination, plus on aperçoit le lac artificiel…

imgp3704

Arrivés à Fierze, heureusement qu’Emilie a vu les bacs de loin, parce que pas de panneau encore, et qu’on a pu les rejoindre pour établir le camp pas trop loin : donc au bout d’une petite piste qui longe le fleuve.
Accueil par le tenancier du bar du port, qui parle anglais ! On s’installe, puis on va boire un verre.
Dîner tranquille mais un peu venteux…

imgp3713imgp3715imgp3718

Nuit un peu fraîche, et les boutons de moustique accumulés depuis le début se réveillent régulièrement tous en choeur…
PS : on a fait notre première lessive dans le bidon secoué sur la galerie ! C’est une réussite. En plus, on a pu rincer le linge dans la rivière en bas du campement.

imgp3709

Note du lieu dodo : 6,25 / 10

Les notes du jour :

  • Faire un support fixé sur la galerie pour le bidon de lessive.
  • Prendre une cuillère en bois pour les poêles.
  • Prendre des couvercles pour les casseroles.
  • Faire un rebord sur la tablette pour caler le réchaud.
  • Faire des plaques en alu à mettre sur le réchaud pour le protéger du vent.
  • Trouver un système de fixation pour tenir la porte ouverte.

 

Samedi 23 Juillet

Réveil 5h45, départ vers le bac 6h30, y a du mieux !
Départ pour la balade en bac jusqu’à Komani vers 7hoo : très beaux paysages de montagnes karstiques, comme dans la baie d’Halong… Un peu frisquet de bon matin tout en haut du bateau, mais emballée dans le plaid, ça va mieux…

imgp3719imgp3721imgp3726

On a revu le tenancier du bar d’hier accompagner un albanais handicapé psychomoteur d’un certain âge qui a perdu sa maison et qui prenait le même bateau que nous avec en tout et pour tout un baluchon et une pastèque…
Après cette navigation d’à peu près 2 heures, on prend la seule piste possible pour se rendre à Shkodra.

imgp3747imgp3748imgp3759

C’est là que vers midi on se sépare de Mili & François pour s’embarquer dans la boucle vers le parc de Teth : piste au départ très facile mais un caillou s’étant coincé entre le disque et le cache-poussière faisant un bruit d’enfer, on est obligé de démonter la roue avant pour l’enlever : et hop Teddy sur cric au milieu de la montagne, un ruisseau s’écoulant à notre droite…Un albanais est bien venu tenter de nous aider mais ne connaissant pas la manip, il ne nous a pas été d’une grande aide, mais l’intention était sympa !

imgp3782imgp3785imgp3786

On continue, on s’arrête 200 mètres plus loin bloqués par un camion en plein milieu de la piste étroite (faisant on ne sait quel travaux)…

imgp3787

Puis ça se corse : la piste devient très accidentée avec de grosses pierres, marches, c’est étroit, on gravit la montagne avec l’à pic sans aucune protection, il y a des stèles commémoratives presque à chaque virage, c’est pas rassurant…On teste la boîte courte ; très confortable pour la conduite sur ce type de terrain, mais la conso de 20l/100km fait mal aux fesses…

imgp3788imgp3794imgp3803
imgp3806imgp3813imgp3821

Après environ 7h de route/piste, entre pluie et beau temps, on arrive dans le petit village de Teth. On veut se trouver un coin dodo à la sortie du parc, mais on n’a jamais vu le panneau de sortie. Après avoir croisé un bulgare parlant français dans une voiture standard, sur ce type de route chapeau ! (ou inconscience ? ), on se trouve un coin franchement bien malgré l’heure avancée et la pluie intermittente. On ne connait pas tous les critères de notation précisément, mais il était bien !

imgp3830

Bilan de la journée :

  • Changer le volant qui part en miette
  • L’attelage est trop bas et talonne à chaque bosse
  • On a perdu la bavette arrière droite (pas beau Teddy comme ça vu de derrière..)
  • A voir : réhausser le Def ?
Bilan poids rajouté :
  • Intérieur bois : 100kg
  • Roues de secours + porte roue : 100kg
  • Plaques : 20kg
  • Hi-lift : 25 kg
  • Réservoir eau-gazoil pleins : 200kg
  • Gallerie/chargement : 50 kg

Soit environ 500kg

Dimanche 24 Juillet

Réveil aux aurores dans le parc de Teth après une nuit fraiche mais avec les 3 plaids, on n’a pas eu froid.
Petit dej’ rapide puis on reprend la piste avec Hyon au volant. La piste n’a pas continué très longtemps, une demi-heure environ, suivie par une route nouvellement goudronnée sillonant un paysage toujours magnifique, dans une vallée, avec toujours ânes, vaches et chèvres en liberté.
Arrivés à Koplik vers 9h30 : on en profite pour faire du shopping : bières pour Jmi, fruits et légumes…Malheureusement pas de tasse pour continuer la collection familiale.
On achète des sandwichs avec trois petites saucisses chacun : boeuf ou mouton ?? mais très bon en tout cas, et ce pour 140 leks les 2 !!! Mais Jmi s’étant planté dans l’heure, on les a mangé à 11h00 ! (son tel étant passé à l’heure grec…)

imgp3839imgp3843

On retrouve François & Mili à une station service à la sortie de Koplik : ils cherchent à dépenser leurs derniers leks comme on l’a fait plus tôt.
Puis route vers le Monténégro : on veut passer la frontière avant de déjeuner. La route longe le lac de Shköder, c’est plutôt jolie ! Arrêt donc après la frontière au pied d’un des seuls arbres de la région…

imgp3846imgp3850imgp3857

Direction Podgorica, la capitale, où nous ne nous arrêterons pas, puis route jusque Kolasin, charmant petit village de montagne. En route, on s’arrête pour visiter le monastère de Moraca : très charmant, entouré d’un jardin hyper bien entretenu tout vert plein de fleurs, agréable petite pause. (et contrairement à l’Albanie où il fallait lutter pour trouver les endroits à voir, au Monténégro on risque pas de se perdre, il y a à peu près 10 panneaux pour chaque curiosité !)

imgp3864imgp3865

On réserve le resto dégoté par François à l’aide du Petit Futé (qui n’a pas été d’une grande aide jusque là soit dit en passant…), puis on cherche le coin dodo : une douche et on repart au resto.
Au menu : kacamak=patate, fromage de chèvre et crème hmmm (de l’aligot façon monténégro disent les auvergnats…), et truites de rivière pour moi, frites et veau pour Jmi : aussi délicieux, le tout sur une petite terrasse quasi privée au bord d’une petite cascade, super chouette !

imgp3877imgp3880imgp3881

Retour au coin dodo le ventre bien rempli, pour 10€ chacun ça va !
Dodo avec le bruit de la rivière, sympa…

2 réponses to “Balkans, part. 2

  • Quel dommage d’avoir fait l’impasse sur Berat, sans aucun doute le site le plus intéressant de la moitié sud de l’Albanie ! Il aurait mieux fallu renoncer à Girokaster, du même type que Berat en moins bien ! Mais vous ne vous étiez alors pas encore rendu compte de la longueur des trajets malgré les faibles distances annoncées…

    • Le problème c’est qu’il faut faire avec le temps imparti, mais de toute façon, il y a pleins de choses qu’on n’a pas faites, donc on y retournera =) Car il y a certainement encores des milliers de lieux à découvrir par là-bas…

Laisser un commentaire