Etape 5 : la fin de l’aventure

<< Etape 4 : Les pistes intérieurs

Mardi 20 juillet

Svinafelljokull–>Skaftafell : svartifoss, Skaftafelljokull–>Fjallsarlon–>Jokulsarlon. dodo Hofn : 130 km

Réveil 8h40
Levé de Jmi en premier, comme d’hab’(=)), l’occasion de papotter avec un monsieur du 06 qui est venu en Islande en 4L en 1977 avec la dotation Renault (le 2ème, avant c’étaient les Craft, volcanologues)
P’tit dej’ dehors, il fait encore beau.
Rangement du campement. Départ à 10h et des patates pour le Svinafelljökull (lexique 3 : jökull=glacier) petite rando pour observer le glacier, puis Skaftafell où nous avons randonné une heure environ jusqu’au Skaftafelljökull.

imgp2095

Déjeuner sur le parking du centre d’info. Puis rando de 2 petites heures pour admirer les chutes de Hundafoss, et surtout Svartifoss et ses orgues basaltiques (“ogres balsamiques “pour Jmi (qui est un homme il ne s’en remet pas !)…que de références à la nourriture, on mange pas si mal pourtant !)imgp2126

imgp2129

Puis route vers Höfn.

imgp2161

Arrêt au Fsarslon (??), premier lac glacière, premiers Iceberg : fort joli !! Puis arrêt au très fameux Jokurlsarlon (celui de la pub dans le métro et de plusieurs films) : pleins d’Iceberg qui craquent et qui ruissellent tantôt blanc, tantôt noir, tantôt bleu…On y reste un certains temps que l’on occupe principalement en jouant avec les galets: ricochet, empilement, jetage en tout genre, de vrais gosses !

imgp2175imgp2186

Oups oubli : avant les lacs, nous nous sommes arrêtés à Hof, lieu où persiste une des 6 dernières églises en tourbe recouvertes d’herbe : mignon et typique.

imgp2142

On arrive à Höfn à 19h00, l’heure du resto !
THE resto… : le plus cher du voyage -argh- (on était mal renseigné par le routard), mais c’était fichtrement bon ! Höfn=capital et port de la langoustine et du homard. Le plat de langoustine était magnifique ! On se l’est partagé, ainsi qu’un plat d’agneau délicieux (et un poil moins cher…)

imgp2192imgp2193

Résultat : on est fauché, dodo dans la voiture pour économiser le camping. La voiture est garée dans l’entrée d’un champ dans un chemin, un peu cachée par les herbes hautes. La vue est exceptionnelle d’ici : couché de soleil sur fond de glaciers et montagnes…
Bonne nuit !

imgp2197

Mercredi 21 juillet

Hofn–>Stafafell–>Djupivogur–>Stodvarfjordur–>Faskrudsfjordur. dodo Reydorfjordur : 266km

Réveil 8h00. Après une nuit un peu agitée pour moi (j’ai fait un gros cauchemard d’horreur…bouh). Jmi n’a pas trop mal dormi, mis à part un réveil à 3h du mat’ pour le lever du soleil (non voulu…)
Petit dej’ sur le parking de la route 1 un peu plus loin. Direction le centre ville de Höfn où on cherche désespérément le supermarché. On se gare finalement au resto d’hier et on se rend compte après avoir marché le long de toute la rue que le supermarché était à l’entrée et qu’on était passé devant un certain nombre de fois…Quelques achats : 500g de langoustine pour le déjeuner et la sauce à l’ail hmmmm! Le souvenir d’Islande de Jmi : 2  pack de bières, et un sticker “Islande” pour Jungly, et pour moi la tasse traditionnelle.
Départ ensuite pour les fjord du sud-est.
Arrêt dej’ au bord de la mer, devant une énoooorme colonie de cygnes. Déjeuner fort bon 🙂

imgp2208

Les paysages des fjords sous le soleils sont magnifiques (le routard nous avait pourtant prédit de la brume…)
Petite sieste digestive vers Djupivogur.
Petite remarque : Jmi a contrôlé la voiture : on a fusillé les 2 amortisseurs Bilstein (ça a l’air d’être un truc de ouf vu comment Jmi me l’annonce…) et les barres de torsion à l’avant : témoignage de pistes difficiles !
Passage par plusieurs villages de pêcheurs, dont un fondé par des pêcheurs bretons, eh oui, ils sont partout !

imgp2228
Arrivée vers 18h00 à Reydisfjördur pour la nuit : le camping gratuit est un des meilleurs : douches neuves, grandes et lambrissées, chaudes – petite cascade près de la tente, montagnes enneigées des fjord en point de vue…pas mal pour notre dernière nuit islandaise sous la tente…snif
Bonne nuit

Vendredi 23 juillet

Pour le jeudi 22 juillet : 52 Km : Route jusque Seydisfjordur. Bâteau à 12h

Réveil mis à 7H01, mais il n’a pas sonné, heureusement que Jmi s’est réveillé à 6h55 (comme à toutes les heures de la nuit de peur de ne pas se réveiller…)

Rangement du campement (c’est pratique la tente Queshua, on s’est levé après nos voisins et on a fini le rangement plus tôt !)

Départ 7h45 direction Seydisfjördur pour prendre le bateau…

Il fait toujours beau, la route est superbe dans les fjord et les montagnes, avec les multiples chutes d’eau…On fait peur pour la dernière fois aux moutons sur le bord de la route vec le gros klaxon de Jungly…

imgp2236imgp2241

Sur la route appels de phares : Françoise et Fabrice sont là ! Arrêt sur un parking pour se dire bonjour, et c’est reparti. Eux s’arrêtent à Egilstadir pour nettoyer leur voiture, nous on continue jusque Seydisfjördur. Sous le soleil, on comprend pourquoi Jungly galérait à l’aller : le col à passer pour arriver au port est comme qui dirait bien bien raide ! Mais c’est beau…Dernier arrêt photo pour une ultime chute d’eau et on arrive vers 9h au bateau. Jmi va vite dépenser ses Kr.islandaises (environ 20 euros) au supermarché du coin pendant que je fais la queue avec Jungly : il y a déjà plein de monde ! P’tit dej : pâtisserie locale toute fraiche (gros beignet chocolat cannelle)

Sur le bateau, déjeuner sandwich bacon, puis dodo.

Aprem’ à discuter avec Fabrice, Françoise et un couple de belges que Fabrice et Françoise avaient rencontrés pendant leur séjour (et que nous avions croisés au restaurant de langoustine…)

L’après-midi passe vite, on dine ensuite sandwich bacon et fromage (un genre de bleu, d’Akureyri) et bière Viking, la classe !

Soirée au bar où il y a un petit concert d’un gars chant + guitare.

Dodo vers 23H30

PS : juste avant de dormir, on croise Jacques, (qui a passé une bonne soirée autour d’une bouteille de whisky…) perdu dans les couloirs des couchettes ! on en profite pour papotter un peu Defender…nous sommes attendus à Lille quand on veut !

Une fois rentrés…

Le Vendredi 23 Juillet, réveil vers 9h45
Les alsaciens ainsi que Jacques et Alain nous ont laissés vers 4h00 du matin pour profiter des îles Féroé.
Nous on passe une journée très tranquille. Menu protéines aujourd’hui…on profite de la piscine du bateau l’après-midi ! Même que Jmi il s’est amusé comme un petit fou à me couler et me lancer dans tous les sens (dont une fois la tête dans le fond de la piscine, aïeuh). Le soir on profite du même gars qui chante mais on va se coucher plus tôt…

Samedi 24 Juillet matin : réveil 7h15, parceque nous voulions profiter du buffet petit dej’ ! Mais déception énorme, et gros stress : ma carte bleue ne fonctionne pas ! Total, quelques biscuits pour le petit dej’, et angoise quant à savoir si elle refonctionnera au Danemark pour l’essence afin qu’on puisse rentrer…J’appelle Papa, puis la banque qui me dit qu’il n’y a aucune raison pour que ça ne fonctionne pas…
Arrivée vers 14h30 au Danemark, mais comme à l’aller, on met un certain temps à sortir du bateau…
Départ vers 15h10. plein d’essence à Hanstholm : super ma carte est décoincée !!
Déjeuner Mcdo vers 16h30 au Danemark. On continue la route. Passage de la frontière allemande vers 20h00 comme prévu. Diner dans une station service : énorme saucisse + pain (c’est bien allemand ça hein !) vers 23H00, après s’être tappé de gros bouchons : travaux sur l’autoroute, plantage de notre timing…
Après un petit redbull (beurk beurk) je conduis sans problème…
Passage par la Belgique et frontière françise vers 8hoo du matin, enfin !
Arrivée à Villejuif vers 11h00.

Fin de l’aventure, y a pu qu’à tout ranger, faire les lessives, trier les photos, montrer les films, faire le bilan sous et kilomètres…voilà !

imgp2243

 

<< Etape 4 : Les pistes intérieurs

Une réponse to “Etape 5 : la fin de l’aventure

  • Bonjour
    Très joli reportage qui donne très envie à Amandine
    A bientot

Laisser un commentaire