Kyrghizistan : le pays imprononçable..

Accueil > Blog > Autour Du Monde, pt. 2 > Voyage > Kyrghizistan : le pays imprononçable..

Sérieusement, comment on prononce ce pays ?
En français, on peut dire Kirghizistan, Kirghizie, Kirghizstan…et ça devient encore plus compliqué quand il faut le dire en anglais…

Bref, tout ça pour dire que notre voyage se poursuit, et nous voici maintenant dans ce pays dont on ne dira pas le nom !

En fait, ça fait plus d’une semaine qu’on est là, on va tenter un résumé…

Venant du Kazakhstan, on arrive directement par la capitale, Bichkek. Et donc, capitale = guesthouse, la solution la plus simple en ville.

Et là, alors qu’en plus d’un mois on n’a vu que très peu de touristes, on rencontre pleins de voyageurs à l’auberge !

Et pas n’importe quels voyageurs en fait, des voyageurs au long cours :
– David, un français sur les routes depuis 3 ans…en vélo ! Allez faire un tour sur son blog pour découvrir ses aventures… http://71degresnord.canalblog.com
– Cédric, un autre français qui lui voyage…en marchant ! Oui, c’est le concours de celui qui ira le moins vite…on attend le mec qui fait le tour du monde en moonwalk ! Il est sur la route depuis environ 3 ans aussi, il va rallier dans cette partie de son voyage la Mongolie, via le Kazakhstan, et la Chine…

On croisera aussi Denis, lui fait de l’autostop, Julie et Annaelle en vélo, etc…pas mal de français en fait !
C’est agréable de pouvoir échanger à propos des voyages et du grand sujet : les visas !
Ces rencontres ont été intéressantes aussi sur un point, un point à propos duquel on nous interroge souvent : mais comment vous faites avec l’argent ? L’exemple des voyageurs tels que David et Cédric illustre bien ce propos : pour voyager, pas besoin d’être riche, pas besoin d’avoir une épargne monstrueuse ! Le budget en Asie centrale va de 1€ à 10€ par jour ! Oui, voyager c’est moins cher que d’être en France…à méditer !

Pour en revenir à Bichkek, on est là principalement pour notre visa iranien, qu’on attend toujours…du coup, on profite pour se balader un peu, avec le classique tour au bazar : lieu incontournable pour faire des courses pas chères !

image

Contrairement à Almaty, Bichkek n’a pas grand chose à montrer…c’est une petite capitale, plus proche d’Ulaan Baatar que de Paris en terme de développement.
L’architecture est très soviétique, avec des rues bien droites et des grandes places avec statues…

image

On fera donc peu de tourisme dans cette ville, qui a surtout un côté pratique pour les voyageurs : on peut arriver sans visa ici et faire ses visas pour les pays suivants…c’est pour ça que la ville est pleine d’étrangers !
En attendant notre visa iranien, du coup, on quitte la ville pour aller faire un tour vers le lac Issik Kul.

Ce lac est the place to see in le-pays-dont-on-dit-pas-le-nom. C’est un très grand lac d’altitude, le 2eme parait-il, et en faire le tour est l’occasion de voir pas mal de points clés du pays.
A Cholpon Ata, LA station balnéaire sur la rive nord du lac, on retrouve de nouveau des petroglyphes. Moins impressionnants qu’au Kazakhstan, le lieu offre une vue étrange : un champs de cailloux qui surplombent le lac…

image

Et sur certains cailloux, des témoignages d’un autre temps…

image

On n’a pas trouvé la plage, et de toute façon on est hors saison, donc tout est fermé et l’eau du lac est froide ! On a juste trempé les pieds histoire de dire qu’on est passé…

Le but de notre excursion autour du lac était surtout la ville de Karakol, à l’est du lac. En fait, ce pays est un paradis pour ceux qui aiment grimper les montagnes, faire des treks, et Karakol est la base idéale pour préparer son excursion.
On a programmé un petit trek de 3 jours, pas celui qu’on aurait voulu faire car en fait, certains cols sont encore fermés à cause de la neige ! Et oui, car on monte rapidement à 4000m, et ça n’a pas encore fondu, et surtout il y a eu un jour de neige qui a remis les compteurs à zéro !

On abandonne donc Teddy contre nos chaussures de rando, et c’est parti pour une petite grimpette. Le premier jour, ça va, ça monte tranquille le long d’une rivière. Des paysages magnifiques, montagneux, et la rivière à côté de nous…

image

Mais après une petite quinzaine de kilomètres, la pente devient raide, et avec un peu d’altitude on fatigue plus vite…Hyon peine, mais monte à son rythme…

image

Mais nos efforts sont récompensés une fois en haut : une magnifique vallée avec notre logement pour la nuit : une petite maison tenue par Valentin, maitre des lieux

image

On aurait pu faire le chemin en Def, la piste était dure, mais on a vu pire en Albanie, mais on a décidé de s’attaquer de front à notre régime, et donc de transpirer un peu !
La piste est certes balèze pour un 4×4, mais Valentin lui il la gère avec son vieux 4×4 russe qui doit avoir notre âge…

image

Pire encore, des jeunes kirghizes eux sont montés en moto, à 2 sur leur vielle moto russe ! 350cm3, carburateur, freins à tambours qui marche pas devant (ça sert pas, dixit le pilote)…le tout pour 300$, tout comme le 4×4 russe !

image

Faut qu’on arrête à l’ouest de vouloir un gros 4×4, une grosse moto, ça sert à rien, la preuve ! Honnêtement, jamais je n’oserai mettre les roues de ma moto là dedans…

Mais pourquoi on est parti marcher là haut ? Parce qu’en plus de la vue magnifique, il y a un autre réconfort : les sources d’eau chaude !!!
Une piscine a été aménagée et permet de profiter d’une eau à plus de 40 degrés, ce qui fait le bonheur de Hyon…pour ces jours de marche, l’élément le plus important à prendre était donc nos maillots !

image

Du coup, bien requinqués, le lendemain, on grimpe toujours plus haut…mais là, ça rigole plus, ça monte dur !

image

On n’est pas maso, mais ça fait du bien, et une fois en haut, la récompense est toujours aussi grandiose !

image

Et puis le soir, retour à notre campement pour profiter des sources d’eau chaude encore, mais cette fois-ci une petite source bien cachée, difficile à trouver, qui a été aménagée par un grand romantique…

image

Malheureusement, l’eau n’est qu’à 30 degrés, trop froid pour Hyon, on retournera donc dans la piscine de la veille, où on testera le passage des 40 degrés à la rivière froide ! Vivifiant pour Jmi, évidemment trop froid pour Hyon 🙂

Le 3eme jour il est temps de redescendre…c’est dimanche, et le dimanche matin a lieu le plus grand marché aux animaux…et ici, ils n’ont pas de bétaillère pour ramener leur achat, alors sur le retour, on croise de drôles de convois…

 

 

image

De retour à Karakol, on ne peut pas récupérer Teddy, le parking est fermé, c’est dimanche !
Alors visite rapide de la ville, nos pieds sont trop douloureux…

On tombe sur une église tout en bois, magnifique !

image

Et à coté, une guesthouse pour la nuit, car on est SDF ! Et surprise, au fond du jardin, une 2CV !

image

Il s’agit de la voiture d’un voyageur parisien qui a du abandonner sa monture car elle est tombée en panne ! Aller, les amis deuchistes, il faut retrouver son proprio, monter une expédition pour la réparer et la ramener en France ! Raph, fais passer le mot !

Bon et après 3 jours de mangeage ultra light, faut retrouver un peu de force…chachliks, bière et azu, spécialité locale !!!

image

Après cette escapade, on retrouve avec plaisir notre maison roulante et on continue la route du lac par le sud…

Ce lac est vraiment beau, c’est en fait un lac salé, du coup pourquoi on l’appelle pas mer ? D’un bleu profond au bleu turquoise, des sortes de petites plages-criques, on dirait un mélange de Corse et de Réunion !

image

Malgré le fort développement du tourisme ici, les abords du lac sont encore vierges…les rives sud sont peu fréquentées par les touristes en fait.

A priori, on pensait que le Kyr… ressemblait à la Mongolie, mais en fait non. C’est un pays hyper intéressant, facile d’accès et accueillant…
Nos visas suivant n’étant pas encore prêts, on va encore partir à la découverte du pays…

image

8 thoughts on “Kyrghizistan : le pays imprononçable..

    1. C’est pas qu’on veut pas, mais le temps que ça arrive, le goût aura bien changé ! En tout cas, y’a pleins d’autres trucs trop bons et pas chers ! Autant dire que le régime n’est pas facile à tenir…

  1. toujours un bon reportage,de belles photos, bref, on passe vraiment un bon moment en lisant vos recits
    bonne continuation, bises a vous deux

    1. Merci pour les compliments ! On passe beaucoup de temps à chaque fois pour faire un article on a parfois la flemme, mais on se motive !

  2. Quelvoyage! apres la philosophie:le sport extreme:altitude denivelle et natation:bravo aussi au photographe et au redacteur en chef:20sur20!
    et les visas?bisous du fimu:tour du monde en musique…sur place!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :