Turquie : Istanbul

Accueil > Blog > Autour Du Monde, pt. 2 > Voyage > Turquie : Istanbul

Et voilà, toutes les bonnes choses ont une fin…notre voyage Autour du Monde pt. 2 : La Route de la Soie, prend fin…

Mais on finit en beauté avec Istanbul !

L’ancienne capitale de la Turquie mérite largement qu’on s’y attarde. On devait y rester 3 jours, finalement on y est resté 4 et on aurait bien voulu prolonger…mais le temps, celui qui passe, nous rappelle à l’ordre…et il va falloir rentrer.

Symboliquement, arriver à Istanbul c’est revenir sur le continent européen. En effet, la ville est séparée en 2 par le Bosphore : à l’ouest l’Europe et à l’est l’Asie.

Venant de Bandirma, de l’autre coté de la mer de Marmara, en ferry, on arrive directement coté européen : et voilà, on est de retour…nous avions quitté l’Europe par l’Oural (le fleuve) au Kazakhstan et on y revient par le Bosphore…

Un bon plan pour tous ceux qui comme nous voyagent en véhicule aménagé…c’est souvent galère en ville de trouver où se garer pour dormir, et laisser sa voiture en toute sécurité…mais à Istanbul c’est possible ! Un parking, bien connu des camping-caristes permet cela, et en plus on est à deux pas du quartier Sultanhamet, LE quartier à visiter…

image

On remercie les américains de Turtle Expediton et les allemands rencontrés au volcan Nemrut Dag pour nous avoir parlé de ce parking…

Être proche de Sultanhamet c’est avoir l’occasion de s’y promener de nuit, ou au couchant…ce qui donne des images inoubliables : la lumière du couchant sur la mosquée Bleue et Saintes Sophie…

image

Les guides de voyages vous diront de passer dans le grand bazar, mais honnêtement, à part pour y faire du change, le bazar n’a rien d’exceptionnel et surtout les prix sont très élevés ! C’est un bazar pour touristes en fait, et non pas pour les locaux…

image

Un peu trop propre, un peu trop bien rangé… Mais bon par endroit il est joli et on retrouve les architectures en dôme pour évacuer la chaleur. Toutefois, on fouillant un peu, on peut trouver un kebab pas trop cher…

Non loin du bazar, se trouve la mosquée de Souleymane le Magnifique. Encore une mosquée me direz-vous, bah oui, mais c’est normal, en Europe on fait le tour des églises non ?

image

Les mosquées présentent une grande cours où il fait bon s’assoir, et la vue des minarets sur le ciel bleu donne l’impression d’une fusée qui va décoller. Sur les églises, on a des clochers qui domine et qui donnent toutes les heures…ici, on a les minarets d’où on peut entendre l’appelle à la prière par le muezzin, 5 fois par jours.

L’appel à la prière malgré son chant dissonant apporte une certaine magie aux lieux…sauf quand il s’agit de l’appel du matin à 5h du mât, celui-là on aimerait bien qu’il dure un peu moins longtemps…

Bref, pour en revenir à la mosquée de Souleymane, elle offre une vue sympa sur le Bosphore…

image

Autour du quartier de Sultanhamet, quartier hautement touristique où les bus déversent sans cesse leur groupe de 50 personnes, en se perdant un peu dans les rues un peu plus éloignées on tombe sur des quartiers sans touristes ! Et donc avec des prix plus sympa et des trucs plus locaux !

Par exemple, on a trouvé des trucs qui ressemblent à des cannelés, en tant que bordelais ça nous manquait, mais qui en fait n’en sont pas ! C’est typiquement des douceurs turcs, pleines de miel et d’huile…

image

Le tourisme de masse c’est horrible…s’il vous plait, vous qui nous lisez, arrêtez (Hyon préfère dire : essayez d’éviter) de partir avec des gros groupes, avec des gros bus…déjà, vous ratez une grande partie d’un voyage, c’est à dire rencontrer des locaux, et en plus, les prix s’adaptent à ce mode de voyage et évidement ils s’adaptent par le haut ! Et le moindre occidental qui passe n’est plus qu’une bourse sur pattes…
Istanbul est une ville quasi voire plus chère que Paris dans ses quartiers touristiques !

Bon pour continuer avec les lieux hautement touristiques, le bazar aux épices…
Honnêtement, à éviter…le bâtiment n’a rien d’exceptionnel (il parait que c’est en restauration…), le lieu est blindé de monde (on a du tomber en même temps qu’un lâcher de pleins de groupes…) et les prix sont hallucinants et pas moyen de négocier !

image

S’il y a un truc à visiter à Istanbul, c’est le Palace Topkapi. Notre conseil pour le visiter dans de bonnes conditions : prenez toute la journée pour le faire, en faisant une pause sandwich le midi…le lieu est très très très très (et j’en passe…) fréquenté. Mais on comprend pourquoi.
Ce vaste complexe était la résidence du sultan, plus qu’un palace, c’est une ville dans la ville !

image

On a réussi à vous faire une photo avec l’ensemble du complexe… 🙂

À coté de Topkapi, il y a Sainte Sophie…dans le genre on se fait une journée touristique qui vide le portefeuille, il faut enchaîner sainte Sophie et Topkapi…

Sainte Sophie c’est une basilique qui a été transformée en mosquée finalement…du coup, à l’intérieur on mixe un peu les styles, pour le meilleur et pour le pire…: des mosaïques chrétiennes ont été recouvertes, des panneaux en bois décorent l’intérieur avec les noms d’Allah…

Bon, une bonne nouvelle tout de même : la mosquée bleue est gratuite elle ! Faut juste faire la queue durant plus de 30min, alors que les groupes (pas tous…) eux n’hésitent pas à vous passer devant…

image

image

Et une fois à l’intérieur, malgré le monde, on est saisi par la magie du lieu…toujours ces volumes immenses, bien éclairés…des tuiles bleues qui font le tour du bâtiment ont donné le nom de mosquée bleue…

Mais avec tout ça, il faut bien manger ! Alors on essaie le sandwich au poisson, qu’on peut trouver sur chaque embarcadère. Option pas chère et très bonne, c’est une vraie tradition stambouliote ! Les marchés aux poissons qui se tiennent à côté donnent envie de tout manger !

image

Pis quitte à manger, allons se faire une bonne bouffe tiens ! Et histoire d’être bien accompagné, on fait appel à Berna, la copine d’Adrien 😉

image

Et là, c’est festin ! On est trois, et on a une table remplie ! Un très très grand merci à Berna !

image

Tout est excellent…on passe un super moment ! Mais dur de tout finir…

Bon pis on ne pouvait pas finir notre séjour à Istanbul sans faire un tour de bateau : un tour du Bosphore pour commencer, on on verra l’un des ponts reliant l’Asie et l’Europe…

image

Et puis un tour en Vapur, les bateaux de transports intégrés au réseau de transport…l’équivalent du BatCUB pour les bordelais, sauf que là, ça fonctionne…

image

Et après un séjour très agréable dans une ville qui nous a surpris, charmés et étonnés, on conclut notre aventure stambouliote comme elle a commencé : Istanbul by night…

image

Bref, vous l’aurez compris, on a aimé Istanbul ! Il n’y avait pas plus belle façon de conclure ce voyage…

Le temps passe, il faut avancer, le bateau nous attend en Grèce dans quelques jours…même si on ne sera pas chez nous avant quelques temps encore, on sent que c’est la fin, on se rapproche…hélas…mais bon, on a encore quelques petites surprises sous le coude pour le blog et pour la suite…;-)

À bientôt !

3 thoughts on “Turquie : Istanbul

  1. et oui ,les bonnes choses ont une fin , mais si vous rentez je pense que c’est surement pour repartir un de ses jours , dans un autre périple , a l’autre bout du monde , encore merci pour avoir pris le temps de nous faire partager votre voyage , meme si c’est du virtuel, encore une fois c’etait que du bonheur ,
    a bientot
    bises a vous deux
    tien encore prems !!!

  2. Denis m’a précédé une deuxième fois . Bon , on n’est pas prem’s tout le temps non plus . On verra aux prochains épisodes , si prochains il y aura !!! J’ose espérer que oui . Entre la Turquie et l’Auvergne , il y a tout de même quelques milliers de kilomètres encore . Si ce n’est pas un appel aux deux jeunes pour nous faire part de la suite . Au moins , j’aurai tenté .

    Article toujours instructif , comme tous les autres . Mais on sent que le retour s’approche .

    Comment avez-vous pu manger tout ce qu’il y avait sur la table ? C’est impressionnant quand on voit la quantité servie .

    Dans l’attente de vous revoir bientôt .

    Bisous à vous deux .

  3. Istamboul la magnifique…desolee mais si 1 jour j’ai la chance de la decouvrir ça sera sans doute dans un grand bus avec un groupe de 50 chenus comme moi:on choisit le tourisme qu’on peut…mais rassurez-vous:dans ces groupes il y a aussi des personnes tres agreables tres cultivees avec qui il est tres agreable de voyager « autrement »
    maintenant j’ai hate devous revoir « en vrai »…p-e pas vous…helas le retour à la sedentarite va peut-etre etre difficile A bientot!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :