Mini-wok-e-pedia : Botswana

Accueil > Blog > Autour du Monde, pt. 3 > mini-Wok-e-Pédia > Mini-wok-e-pedia : Botswana

Toujours le même principe : un pays passé, quelques infos, façon guide de survie…

La monnaie

Au Botswana, la monnaie s’appelle le Pula.
1€ vaut environ 12 Pula, il existe aussi des centimes de Pula, mais bien souvent les gens ne s’embarrassent pas avec ça.
Les cartes bancaires sont prises quasi partout : station essence, magasins…et sans montant minimum !
On trouve aussi des distributeurs (ATM) facilement, dans les supermarchés, banques… Bref, ne pas s’encombrer d’argent liquide sur soi.
Attention tout de même aux frais de commission que votre banque impose. Pour moi, avec une banque en ligne, j’ai 2% de commission que ça soit en retrait ou paiement. Donc,  comme ça revient au même, je privilégie le carte.
De préférence, ayez une Visa plutôt que MasterCard. En effet, la Visa est valable partout, la MasterCard c’est plus rare.
De façon générale sur nos voyages, ça a toujours été comme ça (Balkans, Asie centrale et Afrique).

Le visa

Pas de visa nécessaire. On arrive à la frontière, et hop, un coup de tampon sur le passeport et c’est réglé.
Pas besoin non plus de faire tamponner le Carnet de Passage en Douane pour votre véhicule. Il s’agit de la même union douanière entre l’Afrique du Sud et le Botswana. D’ailleurs en quittant l’Afrique du Sud, mon CPD n’avait pas été visé pour cette raison.
On vous demandera une taxe pour le véhicule, 30ZAR pour ma moto. Oui on peut payer en ZAR vu que c’est la frontière et que généralement on n’a pas encore la monnaie du pays dans lequel on rentre…évidemment, évitez le change aux frontières, vous allez forcément vous faire avoir…

La circulation

Bon, bah encore une fois, on roule du pas bon côté. Je commence à m’y faire.
À ce sujet d’ailleurs, si vous êtes en moto, coupez vos feux avant. En effet, le faisceau lumineux est réglé pour une conduite normale à droite, et donc il éclaire plus haut le côté droit que le côté gauche (faites la vérification aussi avec vos voitures, c’est vrai aussi). Du coup les motos ici, pour ne pas éblouir les autres usagers doivent apposer un déflecteur orange sur leur feu. C’est valable dans tout les pays d’Afrique où ça roule du mauvais côté.
Pour ma part, je n’allume pas mes feux avant et c’est bon.
Attention aux chauffeurs de poids lourd et de mini-bus : ils pensent que la route leur appartient et font ce qu’ils veulent. Restez loin d’eux, car leurs actions sont aléatoires. D’ailleurs, dans les bas côté, on en voit souvent des accidentés… Mais malgré ça, ils comprennent pas.
Dans tous les cas, en moto, on est au bas de l’échelle de prédation, donc attention !

Le dodo

Alors là, on va faire simple : évitez scrupuleusement les bivouacs sauvages !!!!!! Si vous ne trouvez pas d’infrastructure, allez demander dans les fermes aux environs.
Le souci au Botswana, ce sont les animaux sauvages. Comme on l’a dit, le pays entier est un zoo, alors ne pas dormir n’importe où, surtout si on est en tente. En véhicule aménagé, ça peut aller car on a une carrosserie pour nous protéger…
Et même si vous êtes en camping, attention malgré tout aux animaux. Les éléphants ne voient rien la nuit, mais marchent quand même ces abrutis, et si votre tente se trouve sur leur chemin… Les babouins, encore eux, déchireront votre tente pour voir si y’a à manger, donc si vous n’êtes pas dedans, demontez là et laissez la à plat, ils ne feront rien. Puis attention le matin en ouvrant la tente : scorpions et araignées trouvent refuge en dessous, au chaud…
Mais à part ça, le Botswana, c’est sûr ! 🙂

La communication

Ici encore, on parle anglais. Bon, on parle aussi 50 autres dialectes locaux, mais tout le monde ou presque parle anglais. Ça facilite un peu le quotidien…

Il est aussi très facile d’acheter une carte sim avec de la 3G, et c’est pas cher. J’ai choisi l’opérateur Orange, une des meilleures couverture sur le pays. Le réseau est bon, les routes sont toujours couvertes par contre des qu’on quitte les routes ça passe moins bien.
Quand votre crédit est épuisé il faut acheter du airtime, c’est des recharges. On en trouve vraiment partout, même dans les villages paumés !

Les activités

Évidemment, ici, c’est les parcs. On peut y rentrer avec son véhicule, moto compris. Mais en moto, l’envie vous passera vite : avez vous vraiment envie de lutter dans le sable des heures durant par 45 degrés ?
Évidemment, qui dit parc dit animaux sauvages, on ne peut pas s’y balader à pied. Il faut donc se faire embarquer par un 4×4 pour un game drive.
L’avantage quand on campe, c’est qu’on voit presque autant d’animaux que si on rentre dans un parc. Oiseaux, crocodiles, rhino, éléphants, phacochères…ne soyez pas surpris le matin en ouvrant votre tente d’en voir à quelques mètres de vous !
Le Botswana, clairement, on y va pour admirer la nature, faune et flore. Ça peut être parfois dangereux, mais ça vaut le coup…

La bouffe

Et le meilleur pour la fin… La bouffe !
Comme en Afrique du Sud : rice & curry ! Je m’en lasse pas, car toujours différent. Pis en fait, ça ressemble à ce que je mangeais à la maison.
Très populaire aussi : KFC ! Oui oui, le fast-food ! Y’en a partout, même dans les petits villages paumés ! Et si y’a pas, y’a une copie locale. Contrairement à chez nous, ici, c’est bon ! On a du vrai poulet avec des vrais os qui ne se mangent pas… 🙂
Mais LE truc à tester : le boeuf ! Avec les diamants, c’est leur plus grosse exportation et leur économie se base sur ces deux éléments.
Le boeuf, pas cher, passé aux bbq…un régal ! Tendre, excellent, pas besoin de rajouter ni sel ni poivre…miam !

En bref, le Botswana, c’est l’Afrique comme je voulais la voir : des animaux, des paysages et des chouettes rencontres. Les gens sont très gentils, ne viennent pas faire la manche, je peux garer la moto partout et rien n’a été touché…
Encore un pays que je mets sur la liste des « on y reviendra » car vraiment chouette…

botswana

5 thoughts on “Mini-wok-e-pedia : Botswana

  1. Comment çà , que le riz et le curry ressemblent à ce que tu manges à la maison ?

    Je confirme que le KFC est dégueu … , surtout dans une ville en Auvergne . On ne m’y reprendra plus jamais .

    En tout cas , résumé toujours aussi instructif !!! Tu es passé maître de la couture maintenant .
    .

    1. Mince je me suis fait griller la priorité pour le premier commentaire !

      Bon sinon au fait « pour tout le reste il y a Mastercard » ça se démonte avec ce que tu dis…

    2. En fait curry and rice veut juste dire riz avec viande en sauce, pas forcément du curry.

      J’espère ne pas à avoir à réparer ma tente encore…

  2. toujours intéressant a te lire , ce coup ci je suis vraiment a la ramasse , dernier commentaire, j’attends avec impatience ton prochain reportage…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :