Une longue attente : le Soudan

Accueil > Blog > Autour du Monde, pt. 3 > Voyage > Une longue attente : le Soudan

Contrairement à ce que je pensais en début de voyage, le Soudan est une destination que j’attendais finalement avec impatience. Oubliés les préjugés sur ce pays, l’ombre du Darfour ou du Sud Soudan. Les voyageurs m’avaient prévenu : si tu as aimé l’Iran, tu vas aimer le Soudan

* je sais, je suis super méga maxi à la bourre sur le blog…mais bon, on fait ce qu’on peut, pis j’ai aucune obligation de toute façon hein :-p *

Retour aux basiques

Si j’attendais le Soudan avec impatience, même si je n’avais pas envie de quitter l’Éthiopie, c’était pour la promesse du retour aux basiques : dodo sous la tente !
Et dès mon arrivée, je prends un chemin pour quitter la route principale et sortir ma tente pour la nuit : un vrai bivouac sauvage ! Pas de douche, pas de cuisine, pas de toilettes, pas de confort, mais que du bonheur…

image

En descendant d’Éthiopie, on passe de plus de 2000m à 600m d’altitude donc il fait chaud, très chaud, mais ça permet de ne pas mettre le toit étanche et ainsi, le soir, profiter du ciel étoilé…
Oui, rien que pour ça, je suis content d’être là.

Des cailloux joliment entassés

Le Soudan, on le sait moins, voire pas du tout, mais c’est un pays où l’on peut voir des vestiges…égyptiens ! Oui, en fait, si on regarde une carte c’est logique, il est frontalier de l’Égypte et donc dans le temps il a été à un moment sous domination égyptienne…

Précis'Hyon
Carte de l’Egypte des pharaons : qEgyptePharaonique

image

Et quoi de plus égyptien que des pyramides ? Le géopolitique actuelle m’ayant contraint à changer mes plans et ne pas passer en Égypte, c’est avec plaisir que finalement je verrai tout de même ce qui représente le plus cette région…

Des pyramides c’est assez dingue…
Déjà, y’en n’a pas une, mais un champ complet !

image

Ensuite, grâce au climat sec et chaud  elles sont superbement conservées (ou alors on y met du Botox qui marche mieux que sur les américaines pétées de thunes…), ce qui permet d’apprécier l’intérieur gravé de ces vestiges (les pyramides, pas les américaines botoxées)

image

Moi j’y connais rien en hiéroglyphes, j’ai déjà du mal à relire Hyon quand elle écrit à la main. Mais là, même sans rien comprendre, c’est chouette, c’est fin…on dirait une bande dessinée sauf que j’ai pas compris l’histoire et qui était le héros.
Tout l’intérieur des pyramides présente des hiéroglyphes, soit les gens étaient bavards à l’écrit à l’époque, soit c’était des tags en fait…mais les taggeurs ont du y passer du temps, car de nos jours c’est un coup de bombe de peinture, avant c’était marteau-burin…

Cette visite aux pyramides de Méroé marquera un point important : je ferai mon dernier bivouac sauvage, je vivrai ma dernière vraie aventure africaine (on y reviendra plus tard, mon récit ici n’est pas chronologique).
Ce soir, je choisi de dormir à côté des pyramides, à la belle étoile, sur une dune. Ni tente, ni duvet, rien que du sable et quelques petits scorpions (non maman, tu n’as pas vu cette dernière phrase).

image

Le seul souci c’est que j’ai pas réussi à monter Lasty avec moi, sable trop mou…donc elle restera au pied de la dune.
Bien que la nuit fut fraîche, le spectacle au réveil vous prend aux tripes…

image

Et là, on réalise : mince, on l’a fait ! On vient de traverser l’Afrique, Lasty et moi, seuls !
Alors à tous les donneurs de leçons croisés en cours de route, ou avant de partir, les « t’es qu’un gamin, t’as pas la bonne moto, les bons pneus… », « tu peux pas », etc…et bah on vous merde parce qu’on y est, nous !
C’était le moment coup de gueule…

Bref…

Le Soudan pour moi, ça a aussi été, et surtout même, sa capitale…

Khartoum

En route pour Khartoum, je croise Mel

image

C’est une anglaise qui voyage en side-car Ural (marque russe) depuis East London (UK=Royaume-Uni) vers East London (ZA=Afrique du Sud) avec sa fille qui est autiste ! Un beau projet qui se nomme Africa With Autism qui permet de sensibiliser le public à ce handicap et aider cette petite fille à sortir de son petit monde pour en découvrir un plus grand…le voyage comme thérapie…

Et puis j’arrive à la capitale, c’est parti pour les visas.

Comme je l’avais dit, on oublie l’Égypte, le Sinaï est fermé aux motos. Solution bis, passer par l’Arabie Saoudite pour rejoindre la Jordanie.

Contrairement aux croyances populaires sur internet, oui on peut conduire une moto en Jordanie et en Arabie saoudite. Informations confirmées par les consuls de ces pays. Ma question leur a même paru stupide tellement c’était évident pour eux.

Étape 1 : avoir mon visa jordanien. Même si je peux l’avoir directement à la frontière, il me le faut de suite dans mon passeport pour avoir le visa transit pour l’Arabie.
Étape simple. On rempli un formulaire, on donne les sous et on attend. Ça laisse le temps pour un petit café.

image

Café interrompu, car le consul veut me rencontrer.
Il m’offrira un thé, et me demande ce que je fais là. Je raconte mon histoire. On me file mon visa, merci et au revoir.

Étape 2 : le visa Arabie saoudite. Et là, c’est le drame. Les récentes tensions entre l’Arabie et l’Iran ont emmené l’Arabie à ne plus donner de visa de transit aux ressortissants des pays non partenaires (pays arabes) et ce durant le mois de janvier. Pas de bol, on est en janvier.
Le consul me demande de faire une lettre d’introduction par l’ambassade de France et on va faire une demande exceptionnelle de visa. Mais après presque 3 semaines d’attente et face à l’absence de réponse, je dois m’y résoudre : faut trouver un 3ème plan pour quitter l’Afrique, là, ça ne marchera pas avant février et je ne peux plus rester plus longtemps.

Un autre motard est dans le même cas que moi, Kenny, un belge flamand. Du coup, notre seule option c’est de faire partir nos motos en avion vers la Turquie.
Un autre souci au Soudan, les cartes de crédit ne marchent pas (merci les américains, gendarmes du monde…) donc le seul argent qu’on a, c’est celui qu’on a emmené en cash en dollars en rentrant dans le pays. Et évidement, on n’avait pas prévu de faire un envoi moto, donc les finances sont très limitées…

Pour économiser au max, on fait les caisses nous-mêmes, et on démonte les motos pour faire des caisses petites.

image

J’ai la chance de pouvoir presque intégralement démonter Lasty et donc d’avoir une caisse toute petite

image

Fourche avant et roue avant démontées, tête de fourche démontée, boucle arrière partiellement démontée, guidon et accessoires guidons démontés…je me retrouve avec ma moto comme il y a un an auparavant dans mon salon : en pièce !

On met tout ça en boite…

image

Pour info, une DRZ passe dans une boite de 50*160*100 et y’a même moyen de faire encore mieux si on démonte vraiment tout ! Mais j’ai aussi limité la mise en pièce car en Turquie je serai seul et avec un temps limité pour tout remettre…

Malheureusement, le Petit Chien en photo ne partira pas avec Lasty 🙁

Mon quotidien à Khartoum

Étant resté pas mal de temps à l’auberge de jeunesse, j’ai eu le temps de rencontrer du monde et de visiter Khartoum. À savoir qu’au Soudan, il faut un permis voyage et un permis photos et que malgré ce dernier il faut faire attention à ce qu’on photographie, moi du coup j’ai pas pris grand chose.

Mais contrairement aux idées reçues, la ville est moderne et vivante ! Les gens accueillants et sympathiques à l’image d’Abdu…

image

Abdu c’est celui sur ma moto. Il est passé me voir avec des copains à lui, tous motards. Une petite interview pour un journal local et on discute.
Il a rencontré Ewan MacGregor et Charlie Brown durant leur Long Way Down. C’était leur voyage en moto depuis l’Angleterre vers l’Afrique. Il les a rencontrés car ils venaient dormir dans l’hôtel de luxe où il bossait à l’époque… Alors pour tout ceux qui pensent que l’aventure moto c’est Long Way Down, après avoir vu la série TV, revoyez votre jugement, car dormir en hôtel 5 étoiles, c’est pas vraiment une aventure…

Abdu essaye de croiser tous les motards qui passent par l’auberge de jeunesse de Khartoum pour voir si on a besoin d’aide. En se disant au revoir il me dira qu’il a déjà vu pas mal de voyageurs moto…mais aussi petit que moi, jamais. Je sais pas si c’était un compliment mais c’était drôle…

Mais la palme du mec le plus dingue, pour moi, revient à un Suisse : Bites. Suisse germanophone, il relie l’Égypte à l’Afrique du sud avec ça…

image

On peut pas appeler ça une mobylette mais plutôt un vélo à moteur, un peu dans le genre solex.
30cm3, 35km/h bon courage à lui !

Bon, c’est quand même avec un énorme pincement au coeur que s’achève mon aventure africaine.
Lasty va s’envoler pour la Turquie et moi pour la Jordanie. Elle ne mettra pas les roues au Moyen-Orient et on va devoir traverser l’Europe en hiver…

J’ai été content de finir par le Soudan malgré tout, ce pays chaud et chaleureux !

À bientôt !

image

20 thoughts on “Une longue attente : le Soudan

  1. Décidément ce petit chien il est vraiment trop chou…
    Ça sent la fin de ton voyage, c’est un peu triste
    Bisous frangin !

  2. Bonjour, je suis content d’avoir de tes nouvelles, je pensais que ce n’était pas facile et la réalité est là : c’est la géopolitique qui complique tout.
    Bien ton passage par Méroé, j’aimerai y aller. Sais-tu qu’il y a une équipe française d’archéologues là-bas depuis pas mal d’années ? Ils ne sont peut-être pas présents tout le temps.
    Je vais suivre la suite de tes aventures avec toujours beaucoup d’intérêt pour ton voyage.
    Bonne continuation.
    Christian en Land 110

    1. En fait, y’a 2 Méroé : Méroé et Merow, mais aussi appelé Méroé… Je crois que les français sont à l’autre.
      J’ai rencontré une équipe de chercheurs français au musée national à Khartoum en tout cas.
      En fait, j’ai joué de malchance : à quelques jours près j’aurais eu mon visa…

    1. …je suis un peu déçu car j’ai pas pu faire tout ce que je voulais faire au Soudan, mais c’est vraiment un pays génial ! On en avait parlé déjà…
      Je vois que tu bosses tjs chez cds ?

  3. Non , je n’ai pas vu la phrase sur les scorpions . Mais qui te dit qu’il n’y avait pas de serpents ? Il y en a toujours dans les déserts . Wadi Rum en est la preuve .

    C’est vrai que le chiot est mignon , mais …..

    Voilà , la partie africaine est terminée après un très long séjour subi à Khartoum .

  4. et oui ,la geopolitique , la politique, bref la connerie humaine alors que sa serait si simple de pouvoir aller là ou l’on veut sans ce poser de questions en tous cas tu as fait un magnifique voyage,un de plus, et tu nous as regalé de tes recits a tres bientot a la maison, bises Denis

  5. Alors ça y est c’est presque la fin (tu es déjà en Grèce)
    Imagines pour nous, c’est presque aussi la fin de lire avec plaisir tous tes reportages …. Tu repars quand ?? 🙁
    Amitié et à bientôt de vous revoir

    Pat et Pat

    1. Nan mais on a quelques articles en réserve, des trucs pas encore raconté des voyages précédents, celui-là… Juste qu’une fois à la maison c’est dur de se motiver à faire vivre le blog…
      J’espère que le prochain départ sera pour aller au SVA, pcq pour nous ça sera une traversée de la France !

  6. une traversée de la France , là tu l’a joue petit bras au vu de tout ce que tu as vécu durant ces annees !!! 😉

  7. Bon bin j’ai essayé de te suivre avec attention. Et j’avoue que j’y ai pris goût de te lire.
    On s’est inquiété ici quand on voyait plus ta balise bouger. Je me suis dit que j’allais perdre les 50 euros maximum que je devais mettre en cas d’enlèvement.
    Finalement je te paierai un coup, avec 50 euros y’a quoi de faire. Bon retour!

    1. Ah bah toi tu es généreux ! Moi je misais sur un appel aux dons de 1€ par personne… Donc je vais passer à Bordeaux pour consommer tout ça 🙂

  8. et si tu passes a bordeaux , ben Libourne c’est a cotet 🙂 au fait a partir du 07/03 moi je ne serais plus a Libourne mais a Vignonet , c’est a 10 mn a peine , il y a du changement dans ma vie ,je t’expliquerais , par contre j’ai de la place pour te recvoir et on se fera une bonne grillade de viande de poulet , oups de boeuf

  9. Denis , il faut plutôt lui faire une bonne grillade de côtes de PORC ou de tous les morceaux sans distinction , à ce petit !!!

  10. pour moi boeuf ou porc meme combat ,il finissent de toute façon dans mon assiette , apres il choisira ce qu’il veut ,ce petit… mais ce qui est sur c’est qu’il ne manquera de rien !!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :