Une semaine au zoo : le Botswana

Accueil > Blog > Autour du Monde, pt. 3 > Voyage > Une semaine au zoo : le Botswana

Le Botswana…Y’a des pays comme ça qui sonnent comme une blague…Vous avez déjà entendu quelqu’un dire « Tiens, je vais aller au Botswana en vacances ! » ? Nous, non, jamais. Et pourtant, quel pays…

Alors comment introduire au mieux ce pays assez méconnu ? Vous connaissez tous Le Roi Lion de Disney ? Et bien voilà, vous connaissez le Botswana. Sérieusement, je pense que y’a 20 ans, les mecs de Disney sont venus par là et ils se sont dit « Dis donc, ça déchire ici, si on faisait un film de ça ? ». Évidemment, ils l’ont dit en anglais hein…
Oui, le Botswana, c’est un peu comme être dans Le Roi Lion
Décidément, après la ville d’Alladin, Yazd en Iran, Disney est partout !

Mon passage dans le pays commence par…

Khama Rhino Sactuary

Évidemment, je suis là pour venir voir des tortues, vu le nom du parc… 🙂
Lorsque j’arrive, on me dit qu’en moto c’est pas possible, y’a trop de sable, beaucoup ont essayé, tous ont fait demi-tour.
Mais faut pas me dire ça…ça m’incite à y aller. C’est parti pour quelques kilomètres de piste de sable fin, mou, qui s’enfonce…

image

Mais au bout d’un moment et à force d’acharnement, j’arrive à mon bivouac. Content d’avoir une petite moto tout-terrain.
Le jeu en valait la chandelle…

image

On campe en plein milieu du parc, pas de barrière entre le bivouac et les animaux. Et du coup, dans la nuit, en allant pisser, armé de ma lampe frontale, je tombe nez à corne sur…un rhino ! J’avoue, j’étais un peu effrayé, mais il ne m’a pas calculé, il est passé devant moi, à quelques mètres, tout droit, sans broncher. Évidemment, étant en caleçon, j’avais pas de poche et donc pas mon appareil photo. En même temps, même si j’en avais eu un, j’aurais pas pris le risque de mettre un coup de flash…

Le matin au réveil, après une bonne nuit avec un magnifique ciel étoilé, on peut découvrir les autres locataires du parc : sortes d’écureuils, de poules et oiseaux en tout genre, dont le célèbre Zazou, du Roi Lion !

image

Et toute la journée, les animaux se succèdent, au milieu du bivouac, pas effrayés par une présence humaine.

J’entends dire qu’au Botswana il existe un très grand lac salé asséché ! C’est à peu prés sur ma route, moyennant quelques raccourcis indiqués par les locaux. Bon, en terme de kilomètres c’est bien des raccourcis, mais en terme de temps on n’est pas du tout gagnant, car c’est que de la piste, soit sablonneuse, soit de la tôle ondulée. On finit par se demander ce qu’on préfère…

image

Le lac salé

Ce qu’on ne m’avait pas dit, c’est que le lac n’est accessible que durant la période sèche, jusqu’à mi-octobre. Bon, bonne nouvelle pour le coup, il n’a toujours pas plu donc la piste est encore ouverte…mais ce qu’on ne m’a pas dit non plus c’est que la piste est hyper dure déjà pour les 4×4, alors en moto…là, j’arrête d’être joueur, il y a trop de distance, je suis seul et il n’y a pas de réseau de téléphone. Du coup, pas de lac salé pour moi…

Je pose ma tente dans un camping installé au pied de nombreux baobabs…

image

Bon, on est en zone ultra sèche, donc faut fermer les yeux sur les bestioles qui traînent : serpents (blacks mambas), énormes araignée et scorpions…

Je fais la rencontre de 2 hollandais : un frère et une sœur, qui font le même voyage que moi, mais dans l’autre sens ! Les premiers Overlanders que je rencontre ici, car je m’attendais à en voir plus…

image

Ils me donnent leur tuyaux et contacts pour ma remontée.
Au passage, c’est bizarre, mais la Hollande est un tout petit pays…mais pourquoi voit-on des hollandais en voyage partout dans le monde ? Alors que la France est bien plus grande, on voit peu de voyageurs français…

Bon aller, on bouge, allons voir…

Les éléphants

Déjà, sur la route, on est prévenu

image

Oui normal… Faut pas croire, mais un éléphant c’est gros et donc dangereux. Il arrive fréquemment qu’un troupeau traverse, et pour les camions c’est la catastrophe : ils n’ont pas le temps de freiner…et boum… Y’a plus de camion.

image

C’est vraiment un gros souci sur la route, et pire en ce moment car la pluie a un mois et demi de retard et les températures montent : les animaux se déplacent énormément à la recherche d’eau.

J’arrive à Elephants Sands. Comme le nom l’indique, dans ce camping y’a des éléphants et du sable. Donc encore une bataille Lasty/Jmi vs. le sable et on y arrive.
Sérieux, le sable en moto, c’est super chiant !
Mais une fois sur place…

image

C’est dans ce décor que je plante ma tente : des dizaines d’éléphants, aucune barrière…
Du coup, ce qui devait arriver arriva : alors que je dormais tranquillement, un éléphant marche sur ma tente, surpris qu’un truc soit dans ses pattes, il met un coup de trompe dans la tente et je me retrouve coincé dans la tente, totalement défoncée et sens dessus dessous. Je dois appeler à l’aide pour qu’on m’aide à sortir, par chance, je n’ai rien, mais ma tente est tordue et déchirée… Autant dire que le reste de la nuit, j’ai pas beaucoup dodo…
Fort de cette expérience, et après une nuit quasi blanche, je remballe et je pars, direction…

Le parc de Chobe

Le bon point quand on part tôt le matin, c’est qu’on voit plein de choses en route. Mais je suis méfiant maintenant envers les animaux, et les panneaux ne me rassurent pas vraiment…

image

Mes pauses sont donc courtes. Mais en roulant, je croise des zèbres, kudus, springboks, singes, et…

image

Oué, normal…

Et j’arrive à Kasane, près du parc de Chobe. Je répare ma tente : détordre les arceaux et recoudre la moustiquaire. Moi qui n’ai jamais fait de couture de ma vie… À savoir : quand vous partez en Defender, apprenez la mécanique, quand vous partez en moto, apprenez la couture !
Après plusieurs heures laborieuses, je me demande si le lieu est sûr…

image

Y’a des Pumbas qui traînent partout…pourvu qu’ils ne foncent pas dans ma tente.
Mais finalement, alors que je m’absente, ce sont des babouins qui déchirent ma tente de nouveau. Ils font même plus de dégâts que l’éléphant !
C’est reparti pour plus d’une demi journée de couture… Décidément, je deviens bon dans ce domaine. Et ma tente ressemble de plus en plus à Frankenstein, elle s’appellera FrankensTente…

N’ayant pas envie de me taper encore du sable en moto, je fais un game drive de groupe dans le parc.

image

C’est pas donné mais ça vaut le coup ! Girafes, éléphants, lions et même léopard ! J’ai pu tous les voir…et là, le paysage c’est totalement le Roi Lion !
C’est drôle de voir les animaux chez eux, dans leur élément…
Mais la sècheresse reste dure pour les animaux qui doivent partager les points d’eau

image

Bataille de gros pour de l’eau : hippo vs éléphant…
La ballade dure tout l’après-midi. Lorsque le soleil se couche, une superbe lumière illumine la Namibie, juste en face…

image

Cette semaine passée au Botswana est vraiment une semaine au zoo : le pays entier est un zoo, le long des routes, en ville et partout se baladent des animaux sauvages. En faisant les courses au supermarché, entre deux rayons il n’est pas étonnant de voir une famille de phacochères, en prenant son petit déjeuner, des dizaines de singes arrivent de partout pour tenter de chaparder un truc…

Mais ma route est longue, on boucle les sacs, un petit singe vérifie la pression de mes pneus…

image

…et go on y va !

Mais on y va où ? Car ici, 4 pays se rejoignent : Namibie, Botswana, Zambie et Zimbabwe. Bon, la Namibie c’est pas sur ma route, il me reste deux possibilités.
Il faut donc faire un choix…

image

Jamais je ne me serai douté que je devrai choisir entre ces deux pays… 🙂

À bientôt !

13 thoughts on “Une semaine au zoo : le Botswana

  1. Encore de jolies photos. Tu nous fais voyager et nous éloigne quelques minutes de la torpeur dans laquelle on est plongé…
    Fais attention aux animaux sauvages !

  2. Tu as eu de la chance avec les éléphants , dis donc !!! Tu aurais pu finir écrasé par ces grosses bêtes .

  3. Génial ton carnet de route Jmi ! Moi ce qui me foutais le plus les boules la nuit seul sous tente au Zim, c’était les hyènes, mais bon… J’avais croisé un routard Israélien qui m’avait laissé 5 gros pétards (ceux qui font boum) au cas ou, mais j’en ai finalement pas eu usage…. Si tu passe a Vic Falls, je te recommande le bungee du pont au dessus des chutes, 111m et un panorama incroyable 😉

  4. toujours un super reportage ,jmi, de belles photos qui nous permetent de s’evader un peu , vu ce qui vient de ce passer en france sa remonte le moral , tu as eu du bol avec l’elephant ,fait gaffe quand meme , bonne continuation

  5. désolé, aujourd’hui j’arrête pas de chanter….tu mfais penser à cette chanson que jkiff depuis bien longtemps…

    –> https://www.youtube.com/watch?v=WyDZUe_12ZM

    « Les explorateurrrrrs
    Toujours nous révèlent des terres nouveeeeelles
    Avec belle ardeurrrr
    Rejettent la frayeur refusent toute peurrrr
    Des aventures par milliers
    Pour rocs et monts familiers
    Et en offrir la somme aux hooooommes »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :