Et si on parlait bagage moto ?

Accueil > Blog > Conseils voyages > Et si on parlait bagage moto ?

Ces derniers temps, on a reçu pas mal de messages concernant les motos et la préparation des motos. Ça nous fait très plaisir car c’est le but de ce site : partager et échanger ensemble ! Le site et les articles ne sont qu’un point d’entrée, où on ne détaille pas forcément tout, et quand vous envoyez des messages, on les lit tous et on répond à tout ! Et même au-delà des messages, si vous habitez dans notre coin, c’est avec plaisir qu’on partagera une bière en vrai pour discuter de tout ça !

L’un des sujets qui est le plus souvent demandé c’est…la bagagerie à moto !

Et oui, autant en Defender, on fait confiance à Amenagement4x4 pour nous organiser notre coffre, à moto, Olivier ne propose (pas encore ?) de solution 😀 Donc on teste, et on a pu tester quelques solutions du marché…

Une fois de plus, ce qu’on dit ici c’est notre avis, uniquement notre avis, pas LE truc à faire, LA meilleure solution et tout ça.

C’est un peu comme les pneus motos : il y a autant d’avis qu’il y a de modèle de pneus moto…mais les meilleurs ça reste les Heidenau K60 🙂 …

Revenons-en à la bagagerie et ce qu’on a pu tester ces 7 dernières années…

Valises en plastique

C’est la première solution qu’on a testé : les valises en plastique, le modèle d’origine monté sur Tripy, notre (ancienne) Triumph Tiger800 [cette moto a été vendue en 2017…mais on reviendra sur l’historique des motos dans un autre article]

En fait, les valises étaient sur la moto lors de l’achat, donc on s’est pas posé plus de questions, et on a utilisé ce qui était fourni.

Ces valises font très bien le job sur route : elles sont assez grandes pour mettre un pack de lait et un pack de bière (oui oui, on a testé ! ), mais toutefois, il ne faut pas mettre plus de 5 kg par valise. Dis comme ça, ça fait peu, mais si on pense que ça fait 10 kg (voir 15 kg si on a le top-case) en plus, on rajoute à ça le poids des valises elles-mêmes…bah c’est énorme !

En fait, les valises plastiques OEM Triumph sont taillées dans une glacière, ou en tout cas elles en donnent l’impression : parois hyper épaisses, valises qui pèsent le poids d’un âne mort (on n’a jamais porté un âne mort, mais il parait que c’est vraiment lourd…). Bref, en fait, ces valises ne sont pas hyper pratiques en vrai…Et on ne parle même pas de leur système de fixation : afin de ne pas à avoir à rajouter de support tubulaire, les valises se crochètent directement sur le cadre. C’est bien car si on enlève les valises y’a pas des gros tubes moches qui restent sur la moto, par contre, si on fait un peu de pistes qui secouent, on perd les valises (on a testé aussi…).

Bon, ça ne nous a pas empêchés de faire quelques jolies balades (routières), mais pour faire un peu plus de chemins, il faut autre chose…

Valises en alu

En prévision du voyage à moto de 2014, on avait donc vendu les valises plastiques Triumph pour passer sur des valises alu.

Pour la petite histoire, avant d’avoir vendu les valises Triumph, on avait d’abord acheté le top-case Triumph qui va avec les valises. Suite à la perte d’une valise en chemin, j’ai décidé qu’un top-case ne serait pas la solution la plus pratique pour rouler hors du bitume. Toutefois, en mode route, le top-case c’est hyper bien pour le passager qui a un appui pour se détendre un peu…Hyon ne dira pas le contraire 😀

Le choix des valises alu s’est porté pour la marque Holan. Bon, on va pas dire qu’on a testé tout un tas de modèle pour trouver celui qui était le meilleur, en fait le choix était ultra bête : la marque proposait un très bon deal sur des valises + support « grade B », c’est-à-dire avec des petits défauts cosmétiques (la peinture des supports n’était pas parfait, et les valises étaient un peu griffées).

Pour des valises destinées à aller sur une moto qui finira irrémédiablement par terre, les défauts cosmétiques ne sont pas un souci (oui, c’est une Tiger800, pas une BMW, donc l’esthétique hein…)

Bon, ça se voit pas sur la photo, mais la valise de droite a un pan coupé à cause de l’échappement, ce qui réduit un peu le volume intérieur.

Alors, les valises alu…Bah en fait, c’est simple : c’est comme les valises plastiques, mais avec un look cool en plus !

En effet, les valises alu, ça a la gueule du baroudeur, on a l’impression que la moto va faire 42 fois le tour du monde, qu’on est prêt à en découdre avec tout et n’importe quoi.

Sauf que…

En fait c’est lourd ! La valise en elle-même est lourde déjà (y a bien 3 kg par valise minimum…) et les supports sur la moto en plus rajoute facilement 6 à 8 kg en plus ! Donc on peut facilement tabler sur du 14-15 kg en plus, avant même d’avoir mis le moindre caleçon à l’intérieur ! Ça va que je pars qu’avec un seul caleçon de rechange pour économiser du poids…mais du coup, avoir 15 kg de valises pour y mettre un caleçon c’est un peu disproportionné…

Pis autre inconvénient, quand on tombe…

oui, une moto, ça tombe

…bah ça tord, et l’étanchéité ou même, rien que fermer les valises, ça peut poser des soucis

Donc bon, si on aime le look et qu’on est assez balèze pour porter autant de poids, on peut y aller (donc si vous êtes hollandais, pas de souci). Mais quand on est haut comme 3 pommes et qu’il faut porter la moto du bout de l’ongle du gros orteil gauche, c’est pas super recommandé. Ça casse l’ongle, et ça fait mal du coup…

Alors on change de solution…

Sacoches cavalières souples

Bon, la solution valises alu ne convenant pas, hop, on les vend…pis en fait, pour le gros voyage à moto, on ne prend pas Tripy, le Tiger800, mais Lasty, le DRZ400 (j’ai toujours un pincement au cœur quand je repense à Lasty…).

Comment gagner du poids sur la bagagerie ? A part prendre encore moins qu’un caleçon…La seule solution trouvée à cette époque-là (2015) c’était les sacoches cavalières souples, mais qui nécessitent tout de même des supports / écarteurs.

Le choix s’est porté sur les Adventure-Specs Magadan MKII.

Chaque sacoche fait environ 35L par côté. Ok, ça ne ferme pas à clé, mais en même temps, en voyage, qui a envie de voler une paire de chaussette et un caleçon (surtout le seul qu’on ait pris) ? Les sacoches sont juste « sécurisées » sur les supports avant qu’on ne puisse pas les détacher facilement ( = faut avoir une pince coupante si on veut partir avec les sacoches), mais encore une fois, à moto comme en Def, le choix que nous faisons est de ne rien avoir de précieux, comme ça, on a l’esprit libre…

Le chargement complet pour traverser l’Afrique tenait dans les sacoches, donc 70L (pour être en autonomie totale, donc matos de camping et popote) et en 20 kg max ! Poids max pour pouvoir prendre l’avion avec les sacoches sans payer de supplément bagage (et oui, on peut prendre un casque en cabine en avion).

J’avais en plus sur la moto une PeliCase, soit une petite valise en plastique renforcée, qui faisait office de top-case mais en moins haut, plus léger et verrouillable avec un cadenas…mais que je ne verrouillais jamais car dedans javais en fait que de la bouffe ( = des soupes de nouilles instantanées…)

Cette solution me convenait bien ! Même très bien ! Excellent compromis entre le poids et le volume. Même qu’il y avait trop de place, en fait…

Bon, un inconvénient tout de même : il fallait des supports sur la moto (ou des écarteurs) pour soutenir un écartement des sacoches suffisant. Les supports étaient relativement léger (environ 3 kg) mais par contre, ils se prenaient sur la bouche arrière de la moto, en alu. Les différentes chutes que j’ai pu avoir ont fragilisé le cadre et ça a fini par casser, il a fallu ressouder…

Donc, finalement, on revend les sacoches pour tester encore une nouvelle solution…

Sacoche sans support

Toujours à la recherche d’une solution simple et légère, la dernière solution testée en 2019 se porte sur des sacoches sans support. Ou plutôt UNE sacoche sans support…

Il s’agit du modèle Coyote de chez Giant Loop. La particularité de cette sacoche, c’est sa forme : c’est un fer à cheval, qu’on pose sur la selle, à la place du passager (ou plus en arrière si on veut, mais il y a déjà une petite sacoche sur l’arrière sur la moto…).

A l’intérieur de cette sacoche (non étanche), on retrouve 3 autres petites sacoches qui elles sont étanches et permettent de subdiviser l’espace intérieur en 3 compartiments : 1 de chaque coté et 1 en haut du fer à cheval.

On dispose d’environ 40 L de stockage, à cela, on a aussi la possibilité de rajouter à l’extérieur son manteau par exemple, ou d’autres trucs qu’on voudrait fixer et transporter, c’est assez polyvalent.

Le fait qu’il y ait des sacs internes facilite les manutentions : le fer à cheval reste sur la moto, et on peut prendre que les sacs intérieurs quand on va dans une chambre d’hôtel par exemple. On ne galère pas à tout devoir dé-sangler et autre…

Par contre, un inconvénient c’est l’accessibilité en cours de route : si on veut quelque chose DANS le sac, il faut tout ouvrir/sortir. Bon, il suffit de bien penser son chargement avant, et ce n’est pas un souci : pas besoin d’ouvrir en journée.

Une sacoche contenait des fringues, une autre des pièces et outils et la plus grande le matos de camping…Donc en journée, il n’y avait aucun besoin d’ouvrir le sac en fait.

Bon, là, honnêtement, il est difficile de faire plus léger. Le seul reproche qu’on peut avoir c’est le volume : un peu trop petit ! Mais il existe un modèle 70 L (au lieu de 40 L) qui doit répondre au besoin…Je n’avais pas de réchaud et kit popote donc les 40 L suffisaient, mais la tente (et surtout les arceaux) est grande et donc prend vite de la place/volume…

Si le prix d’un Giant Loop peut effrayer, il existe une alternative européenne (polonaise), plus ou moins une copie, mais il semblerait de très bonne qualité : 21 Brothers.

Bien que cette solution convenait bien, on revend car on n’a pas l’utilité dans l’immédiat (et ça permet de pas perdre d’argent avec un truc qui attend sur une étagère un temps indéfini…).

Le mot de la fin…

Comme indiqué en introduction, on vous dit pas qu’on a choisi les meilleurs solutions, mais on vous dit juste ce qu’on a testé et aimé, ou pas. Les avis sont certainement différents, et en fait, tant qu’on n’a pas testé autre chose, on peut pas savoir ce qui est mieux ou pas.

Il existe tout un tas d’autres systèmes et marques qui ont l’air super cool, par exemple Mosko Moto et leur modèle Reckless. A vous de trouver le bon rapport poids/volume/prix, car c’est surtout ça le nerf de la guerre : le prix !

Enfin, cet article n’a pas vocation à faire de la pub pour telle ou telle marque. Aucune des solutions testées n’a fait l’objet d’un partenariat, sponsoring ou autre…on a acheté chacun des sacs, valises et autre…donc aucun placement produit !

Ce qui est drôle par contre, c’est les marques qui nous contactent pour placer leur produit une fois qu’on a fini nos voyages, car soit disant on partage les mêmes valeurs et donc ça serait super cool qu’on utilise leur produit et qu’on en dise du bien…Partant de là, en fait, non, on ne partage pas les mêmes valeurs, car nous on n’aime pas le commercial / marketing et tout ça. Ça sert à rien de faire ça, ça ne nous intéresse pas, on s’appelle Auton(h)ome, y’a une raison non ? Si la marque en question repasse par là, elle se reconnaîtra…

Voilà voilà, c’était un article un peu différent par rapport à d’habitude, mais qui rentre tout de même dans la catégorie « conseils de voyage ». Pis vu que là, on n’a rien de fou comme voyage à présenter, on parle de sujet de fond…c’était soit ça, soit parler de politique, donc bon…Ah oui, si vous avez des questions, renseignements ou proposition de partenariat, n’hésitez pas à nous contacter ! Ça nous fait toujours plaisir !

A bientôt !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :