Etape 3 : les fjords du Nord-ouest

<<< Etape 2 : le nord de l’Islande | Etape 4 : les pistes intérieures >>>

Dimanche 11 juillet

Myvatn–>Akureyri–>Varmahlid–>Blonduos–>Hvammstangi. Péninsule de Vastnes. dodo Reykir : 390 Km

Réveil sous la pluie plutôt tardif (8H15)
Jmi sort le premier pour le rangement 🙂
Départ pour une assez longue liaison vers Hvammstangi, juste avant les Fjords du Nord-ouest.

Visite des chutes de Godafoss : sous un ciel gris, mais temps assez clair tout de même, ce qui nous a permis de bien les apprécier (mieux que Dettifoss…)imgp1001

Puis route vers Akureyri, la deuxième plus grosse ville d’Islande : manque d’attrait, en une demi-heure on avait fait le tour.

imgp1023
Première petites courses au “Bonus”, le magasin discount en Islande, à l’enseigne “cochon rose” !
Pas d’arrêt à Blonduos, outre pour l’essence (l’église post néo moderne, dixit jmi, est bien moche…)
Puis fin d’après-midi consacrée à la péninsule de Vastnes.

On commence par rencontrer des auvergnats de Job (ah! c’est par là qu’on fait le saucisson, m’apprend Jmi !)

Puis visite d’une vieille forteresse en ruine en hauteur qui donne un point de vue sur toute la péninsule, et en plus il fait GRAND SOLEIL ! un vrai beau temps comme on n’espérait même pas avoir en Islande…

imgp1065imgp1066
imgp1070Ensuite on fait un arrêt pour voir un cailloux, chouette ! Bon, il était en forme de dinosaure, voilà son intérêt !
Puis le meilleur : arrêt devant la colonie de phoques ! Ils étaient loins, mais on a pu juger de leur inactivité globale et de leur aspect “limace” de loin… Ils ont l’air vraiment pas doué sur terre ferme…On n’a pas vu les baleines, mais on a bien profité des phoques !imgp1093

 

 

imgp1091imgp1076

PS : avant, on a cru en apercevoir de loin, on s’est arrêté, on s’est fait attaqué par les fameuses sternes artiques (Jmi a même failli se prendre une fiente sur la tête), et en fait ça s’est révélé n’être que de vulgaires cailloux (même pas en forme de quoi que ce soit, aucun intérêt donc !)

imgp1086On a continué à se régaler sur la piste. Jungly frétillait et ronronnait de plaisir, Jmi en est persuadé !

Passage à Hvammstangi et poursuite jusqu’au camping de Saeberg. Nous avons mangé sur une table bien au chaud : appréciable ! Puis j’ai profité des bains chauds gratuits hmmmmmmmm! Trooooop bien avec les Fjords en point de vue et le coucher de soleil…imgp1117

Pendant ce temps, Jmi, n’ayant osé venir, fait le check-up de Jungly : bilan : RAS sauf un petit jeu sur le train avant gauche, rien de bien méchant donc.

Le temps a vraiment été magnifique toute l’après-midi !
Sur ce , dodo.

Lundi 12 juillet

Hvammstangi–>Holmavik–>Reykjanes. dodo Isafjordur : 366 Km

Réveil 8H30, de plus en plus tard !
Jmi a du se lever à 4h00 du matin : mal au ventre… heureusement qu’au moment de se lever ça va mieux.
Rituel traditionnel du rangement de camp. On n’a pas vu le propriétaire (qu’on a pourtant joint par téléphone), donc on n’a rien payé…
Petit plein d’essence avant la première étape des Fjords du Nord-ouest, jusqu’à Isafjordur.
Premieres pistes pour moi 🙂 au volant de Jungly. Petite pointe à 96 Km/h, sous les conseils de Jmi, c’est cool !

imgp1124Passage par Holmavick, décrit comme déprimant, mais sous un beau soleil ça va ! Re-essence (on ne sait jamais…)
Etape magnifique dans un décor somptueux de mer et de montagnes, de cascades…
Déjeuner dans un petit chemin que Jungly a gravi sans soucis, tel un 4X4 expérimenté !!! Menu : sandwich au paté de campagne !bild0069

Changement de conducteur, car monter/descendre de multiples fjords, c’est fatiguant !
On n’a pas vu de phoques, là où de précédents voyageurs en avaient vu de très près. En même temps, on a l’impression que les fjords ne sont plus aussi délaissés qu’avant par les touristes…
Arrivée à Isafjordur vers 16H00. Petite balade dans la ville à pied (il fait beau, on en profite !!). Chocolat chaud-crème chantilly dans un bar sur le port (le serveur parle français…). Ecriture et postage des cartes postales à la « posturinn ».

imgp1244

Installation au camping : au pied d’une cascade (et à côté d’un terrain de golf mais bon), plutôt pas mal !
Ciel voilé, mais le soleil perce et la température est clémente 🙂 : on est dehors en pull et on n’a pas froid !!!
PS : au café, on a projeté un tour des Etats-Unis en Jungly après le tour du monde 🙂
Maintenant resto :). On prévoit ensuite une bonne douche chaude et un gros dodo…

imgp1251

Mardi 13 juillet

Isafjordur–>Solungarvik–>Isafjordur–>visite des chutes de Dynjandi. dodo Patreksfjordur : 225 km

Réveil 8h40 : décidément, de mieux en mieux !
Après la déception d’hier soir : effectivement, le resto, décrit comme exceptionnel par le routard, était complet, on a du se rabattre sur le café où nous avions bu le chocolat hier. Du coup, menu = hamburger (plat le plus répandu ici…)
Le temps était au beau fixe ce matin (alors qu’on s’était couché sous une pluie battante) on en a profité pour faire sécher nos affaires (tente, matelats, duvet, chaussures…) P’tit dej’ dehors au soleil 🙂 amélioré en plus par le  jus d’orange Bonus acheté hier. On a pris notre temps…
Départ à 10H15 pour Bolungarvik, petit village de pêcheurs en bout de fjord : ce n’était pas prévu au départ mais le programme parraissant un peu léger, on a rajouté cette destination : on a bien fait, c’était magnifique. On a poursuivi par une piste escarpée jusqu’à “Skalavik”(?), au bout du monde…Le Groenland n’était pas loins en face mais hélas pas visible à cause de nuage à l’horizon…

imgp1266imgp1303

On n’a pas tenté le gué et la plage de sable noir avec Jungly car on était seul, mais Jmi pense que ça aurait pu passer !
Au retour, lâchage du cable d’accélérateur en pleine grosse montée, réparé avec succès (et brûlure !) par super Jmi.

 

imgp1311Puis on est redescendu vers Isafjordur : oh! il était l’heure de déjeuner ! Heureux hasard, nous nous dirigeons donc vers le resto raté d’hier. Il restait de la place et nous avons déjeuné une savoureuse soupe de poisson et une poëlée de morue exceptionnelles ! Et pas chères !!!
imgp1310imgp1312

Passage par le camping, où les tongues de Jmi laissées à sécher et oubliées, l’attendaient toujours !

Finalement, route vers Patrekfjordur : de nombreux fjords parcourus, tous plus beaux les uns que les autres. Voyage marqué par un long tunnel assez large pour une seule voiture : 10 Km un peu angoissants…imgp1331

Puis arrêt aux chutes de Dijandi : 100 mètres de haut, toujours sous le soleil, un vrai bonheur. Petite rando pour aller au pied, où Jmi s’est croûté d’ailleurs…

imgp1375imgp1380

Bonnes pistes tout le long, avec grosses montées à plus de 10%, avec à pics, puis grosses descentes sans parapet et glissantes : youhou ! Mais paysages à couper le souffle…

 

imgp1352imgp1408

 

imgp1418Arrivée à Patrekfjordur vers 18h00. On loupe la station service et le camping dans un premier temps. Jmi se rend compte alors qu’il y a un bruit chelou à l’avant gauche. Demi-tour. Installation au camping. Jungly est mise direct sur cric et se fait allégée d’une roue : Jmi règle le problème de jeu d’avant hier : problème de plaquettes de frein. Et le bruit doit être du à l’amortisseur un peu fatigué…

Au moment de se coucher, on est tout seul dans le camping.

Menu du soir : pineau, salami au soleil et soupe chinoise au boeuf carrément pas mal.

Dodo !

Mercredi 14 juillet

Latrabjarg–>Brjanslaekur-Ferry-Stykkisholmur. dodo vers Stykkislholmur : 162 Km

Aujourd’hui fête nationale : réveil : 9h40 !!!
Repli du camp vite fait avant de faire le plein de Jungly (et le vide…des vessies !) p’tit dej’ pain au lait-confiture de framboise…
Un car de touristes français nous tappe la causette, encore et toujours a propos de Jungly, pendant que Jmi retourne la voiture à la recherche des fusibles (y en a un qu’avait pété). Quelques françaises pensent que Jungly doit avoir du mal sur piste, on doublera leur bus à fond la caisse plus tard, ahah !

imgp1492
Direction Latrabjarg, la falaise aux oiseaux. Faux arrêt à une ancienne base militaire avec avion de l’us navy…

Finalement on passe environ deux heures à regarder les oiseaux sur la falaise : immense, la mer est bleue, le nombre et le bruit des oiseaux improssionnants. On voit plein de poussins mouettes et on approche de tout près les fameux macareux, ce qui nous vaut de belles photos ! A rajouter : une falaise regroupant des milliers d’oiseaux et leur fientes, ben ça pue !

 

imgp1444imgp1500

Déjeuner près de la plage de sable blanc (eh oui) de Breidavik (sandwich reste salami-paté). Là, un islandais veut acheter Jungly, ben voyons, et on rentre comment nous ?

imgp1433
Puis direction Bransjlökur pour prendre le ferry vers Stykkisholmur. C’est moi qui prend le volant ! L’embarcadère est complètement paumé au milieu de rien, à part trois fermes… Heureusement qu’il y a un panneau !
On est un peu en avance : 16h15 pour 19h00…alors on boit une bière !
Puis traversée de 2h30 en passant par l’ïle de Flatey.

imgp1511

Arrivée vers 22h00. Le camping de Stykkisholmur est complet. On fait quand même le plein (l’occasion pour 3 jeunes islandais de venir admirer  notre “great car” !)
Puis on s’avance un tout petit peu sur la route de demain jusqu’à un camping.
Installation du camp, mangeage, douche, dodo ! 00h20…

<<< Etape 2 : le nord de l’IslandeEtape 4 : les pistes intérieures >>>

3 réponses to “Etape 3 : les fjords du Nord-ouest

  • Je kiffe l’enseigne de Bonus !

    • oui, ça donne envie d’y aller : LOGO
      Bonus c’est l’enseigne Discount d’Islande =) On doit certainement faire des économies, quand on voit leur logo…

  • Je n’ai fait que parcourir votre carnet de voyage, mais bon sang… qu’est-ce que ça fait envie!
    Longue vie à Jungly!

Laisser un commentaire