Etape 2 : le nord de l’Islande

<<< Etape 1 : direction l’Islande || Etape 3 : les fjords du nord-ouest >>>

Jeudi 8 juillet

Arrivée le jeudi 8 juillet à 9h à Seydisfjordur : 187 km

Seydisfjordur –>Egilsstadir–>halte au Modrurdalur–>Grimsstadir–>route 864 jusque Dettifoss. Dodo Asbyrgi

Réveil aux environs de 6h30 (heure islandaise = 7h30 heure française). Toilette rapide, p’tit dej’ : les éternels petits gâteaux Gerlinéa…Puis on retrouve Françoise & Fabrice, le couple de français du premier jour.
On apperçoit les côtes islandaises vers 9h00, et nous posons les roues de Jungly sur le sol islandais à 11h28. Puis pour rajouter à l’attente, nous sommes invités par la douane pour une petite fouille de contrôle ! Chouette…on a le droit à un sniffage par un p’tit chien puis à l’exploration du coffre.
Nous déjeunons à Egilsstadir dans un petit café : saumon pour moi, un truc islandais avec du pain, des champignons, du fromage, de la salade et du riz au curry pour jmi…hmm!

imgp0764

Puis route N°1 dans le désert du Mödlursraëfi jusqu’à l’embranchement de la route 901 où nous avons voulu prendre de l’essence, mais l’appareil défectueux a juste réussi à bloquer la carte bleue de Jmi (on s’en est rendu compte plus tard…)

imgp0769

Petit arrêt à Modrudalur pour prendre de l’essence, mais la pompe est vide ! Le village est tout de même mignon avec quelques maisons au toit en herbe.

imgp0782

Poursuite par la route N°1 jusqu’à prendre la 864 vers Dettifoss : piste plutôt praticable.
Visite de Dettifoss sous une légère pluie islandaise puis poursuite à pied vers Sellfoss et retour sous une pluie plus drue et vent bien frais. (petit lexique : foss=chutes d’eau !)
imgp0797Retour dans Jungly pour faire les derniers kilomètres jusque Asbyrgi, notre halte de ce soir. 25 kilomètres qui parurent longs à Jmi qui voyait la jauge d’essence flirter avec la fin de réserve…
Finalement le plein est fait à Asbyrgi après quelques déboires dus à la carte bleue (c’est bibi qui paye…) On essaye de se réchauffer au centre touristique devant une expo sur les phénomènes géologiques du coin, et on réserve le camping.
Nous posons Jungly dans une parcelle vide (le camping n’est pas bondé…), puis Jmi -homme dévoué, vaillant, courageux et tout et tout- sort sous la pluie pour installer le campement pour la nuit. Je n’ai qu’à courir dans la tente : yes ! Il gère ce Jmi (sous sa dictée… :))
Il est 19h00 et nous sommes dans nos duvets ! Sandwichs pâté de lapin et rillettes pour le dîner. On se réchauffe autant qu’on peut, étude des prospectus pour demain, et dodo.

Vendredi 9 juillet

Visite d’Asbyrgi. Husavik et les baleines. Dodo à Reykjahlid : 124 km

Réveil à 7h30. Déception :  il pleut encore et c’est tout brumeux…

P’tit dej’ : brioche sous la tente. Puis il faut bien se décider à sortir pour se brosser les dents et commencer la journée.
Visite dans Jungly du site d’Asbyrgi, une grande falaise. Et dire que ça s’est fait en quelques jours à cause d’une grosse crue du fleuve…On commence à voir quelques oiseaux et à l’entrée des pistes de randonnée, on décide de ne pas continuer à pied vu l’expérience de la veille !
Retour pour reprendre la route 85 vers Husavik. On s’égare sur une piste vers la droite avant la baie, et nous y rencontrons pleins d’oiseaux trop mignons !
Déception toujours due au temps qui fait qu’on ne voit rien à la belle vue de la baie promise par le guide…
imgp0810L’arrivée sur Husavik paraît un peu plus dégagée. Réservation pour le “Whale Watching” pour 13H30 : nous nous rendons compte à cette occasion que nous avancions d’une heure…(on s’est donc levé à 6H30!!!) et que la carte de Jmi ne marche toujours pas. Nous réservons aussi une ballade  à cheval pour la fin d’après midi.
Déjeuner sur le parking : soupe chinoise, bien installés…:)

imgp0812

Aperçu du musée du phallus : rien que l’entrée, ça promet ! Mignonne église style des pays du nord.

imgp0807

Pour les baleines, nous revêtons une double couche imperméable (marque locale 66° nord, ça tient chaud !), mais les 3 heures de navigation ne suffiront pas pour que nous voyons ne serait-ce qu’un bout de nageoire d’une baleine. Par contre nous avons vu l’île de Flatey de près avec ses colonies d’oiseaux : premiers macareux vus !!! c’est mignon mais ça à l’air un peu bête : ça a du mal à prendre son envol, ça vol tel un oiseau alcoolisé, et dès que le bâteau s’approche, plouf ça plonge !
Avant de rentrer au port, on a le droit à une tasse de chocolat chaud avec un gâteau à la cannelle plus ou moins fameux (Jmi n’aime pas la cannelle…)

imgp0817
Nous sommes donc un peu déçus mais nous avons gardés nos billets avec un tampon signant l’échec, nous permettant de remettre ça demain, ou dans 10 ans !
Maintenant, direction le centre équestre de Saltvik ! Ballade de 2h à travers la campagne d’Husavik avec le soleil qui pointe le bout de son nez, c’est idyllique…Nous sommes guidés par Emilie, une suédoise venue travailler en Islande pour l’été. On a pu tester le fameux “tolt” : si le cheval ne s’emporte pas sur le trot, cette allure est fort agréable 🙂 Nous sommes passés dans des terrains vierges, et Jmi a vécu son premier saut : le cheval ne voulant pas mouiller ses sabots dans un petit courant d’eau, et en restant en selle s’il vous plait ! Tout ça pour dire que c’était génial 🙂

Pour finir, route plus ou moins goudronnée jusque Reykjahlid au bord du lac Myvatn, sous un beau soleil islandais (les nuages ne sont pas loins…)

imgp0853Installation de la tente au camping, dîner dans la cuisine au chaud à table !(et entourés de francophones..) instant franchouillard : pineau/pâté sur nos tabourets face au soleil sur le lac…hmmmm 🙂
Douche chaude au souffre (sympa l’odeur d’oeuf dur voire pourri) mais très agréable tout de même. Il y avait même un sèche-cheveux !

imgp0844 Jmi a apprécié le fond musical emo islandais en live : festival local?
Jungly pète toujours autant la forme et attire toujours les foules…
Bonne nuit !

Samedi 10 juillet

Lac Myvatn : Namajfjall, Leirhnjukur, le cratère Viti, Hverfjall, Vindbelgarfjall, Jardbodin Vid Myvatn. Dodo Reykjahlid. 50 km (petit lexique bis : jfall=montagne !)

Réveil 7h00 de Jmi pour régler son problème de carte bleue. Emprunt d’un téléphone parce qu’en plus on n’a pas de réseau…la carte est donc définitivement bloquée pour le voyage…solutions proposées par la guichetière du Crédit agricole « faut prendre deux cartes bleues au cas où, ou bien faire un virement Western Union » super… Y en a une qui va se faire engueuler à notre retour en France !
Réveil de moi après ces entrefaits.

imgp0866 P’tit dej’ protéines et préparation des protéines pour le midi.
Direction Namajfall : les mares de boues qui glougloutent et qui fument sur une montagne couleur ocre : magnifique !
Puis Leirhjukhur : rando de plus d’une heure au milieu de coulées de lave et plusieurs cratères le tout avec des fumerolles partour, ouahou !

imgp0909

Ensuite le cratère Viti : juste arrêt parking et vue du lac dans le cratère : eau bleue turquoise, très beau !

imgp0916imgp0877_0Retour sur le parking où des français regardent et photographient Jungly, comme partout d’ailleurs.
Et passage par Reykjahlid pour quelques courses (pain, charcut’, cartes postales) et p’tit’ discussion avec des autrichiens en Def pour quelques conseils d’aménagement !
Pause déjeuner au pied du volcan Hverjall

imgp0956 Petite grimpette jusqu’en haut du cratère et observation de celui-ci : impressionnant et reposant.
Redescente, re-Jungly, et pratique de la piste tel un Students Challenge 🙂
Puis tour du lac Myvatn jusqu’à notre dernière visite prévue : Vinderkagjall (???). Observation des petits canards sur le lac…Marche d’une heure jusqu’en haut de ce volcan : c’est raide et en plus on est assailli par de multiples moucherons qui rentrent partout, c’est insupportable ! Mais nous atteignons le sommet bien mérité et avons eu de la haut une vue à 360° du site, pas mal du tout.

Redescente, re-Jungly
Passage au camping pour douche, rangement
Connexion internet trouvée (l’unique du bled !) pour faire un virement sur mon compte…
Resto à 19H00 : on s’accorde le plat le plus cher mais c’était typique et délicieux : pain cuit dans la lave, mouton et truite fumés, sauces super bonnes, salade et fromage maison (c’était dans une ferme et on voyait les vaches derrière une vitre en mangeant)

bild0035
Puis direction les bains de Myvatn vars 20h00 (timing au poil !) Les prix ont quasiment doublé, mauvaise surprise…mais nous avons passé 3H30 à tremper dans une eau tantôt à 35-40°, tantôt dans la piscine à 50°, et nous avons même testé les bains de vapeur : même pas froid en sortant, c’est dingue !

bild0044imgp0986
Puis rentrée au camping vers minuit, il fait toujours jour !

Dodo quand même, c’est l’heure.

6 réponses to “Etape 2 : le nord de l’Islande

  • L’avantage, c’est qu’avec le nom de famille de Jmi, les noms de ville islandaises n’ont pas du vous paraitre compliquer à prononcer…

    Vous avez pu faire des vidéos en plus des photos ? 🙂

    • Oui on a fait des vidéos. Le montage arrivera dès que possible. Il ne faut pas être aussi impatient ! =) On a aussi un boulot à côté…

  • La classe toutes ces photos !

    Vincent.

  • Les photos cartonnent ! Merci pour la pause-boulot ;o) J’attends la suite…

  • Bonjour,

    je vais en islande cet été et je m’intérroge sur le temps de parcours entre Seydisfjordur et Asbyrgy ?

    Nous avons une suzuki Jimny.

    Merci de votre aide et bravo pour votre beau voyage.

    Vincent

    • Bonjour,
      Le parcours est relativement rapide car la route est très belle (goudronnés pour la plupart du temps, ou alors de la piste très roulante). Nous avons du mettre environ 3h de route (en terme de roulage pur, si on enlève les pauses…). La seule petite chose, il faut surveiller son essence car pour notre part, nous avons failli avoir une panne d’essence (mais notre 4L a un petit réservoir).
      Avec un Suzuki Jimmy (LA voiture de location par excellence en Islande, avec la Toyota Yaris), vous n’aurez aucun problème !
      Si vous souhaitez plus d’infos, n’hésitez pas à nous recontacter 😉
      –jmi

Laisser un commentaire