Pourquoi nous ne co-organiserons plus Saint-Nec’Terre d’Aventures

Accueil > Blog > Général > Pourquoi nous ne co-organiserons plus Saint-Nec’Terre d’Aventures

Le premier Saint-Nec’Terre d’Aventures a été une très grande réussite, à la grande surprise de tous !

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, je vous invite à aller voir notre article sur ce sujet : https://www.autonhome.org/blog/autres-voyages/sorties/saint-necterre-daventure-1/

Notre engagement dans l’association et l’organisation de cet événement remplissait pour nous un objectif principal : rencontrer des gens, voyageurs au long cours ou non, en véhicule à moteur ou non, pour partager un moment convivial, sans prise de tête, sans but commercial, sans concours de qui a la plus grosse, etc…

On voulait en fait un truc du genre « comme notre barbecue 2018, mais avec encore plus de copains » (voir ici : https://www.autonhome.org/blog/autres-voyages/sorties/balades-bivouacs-et-barbecues/ ).

Et c’est donc sur cette base que nous nous sommes engagés, sur cette base que nous avons d’ailleurs parlé de cet événements sur les forums, groupes et autres lieux d’échanges, car on y croyait.

Malheureusement, dès le début du projet, nous n’étions pas d’accord au sein de l’équipe sur l’orientation de cet événement : un salon ? une rencontre ?

D’un côté, une majorité de l’équipe voulaient faire intervenir des professionnels (revendeurs de pièces auto, équipementiers,…), là où, une minorité, dont nous faisons partie, ne souhaitait pas voir de marchand de tapis.

En effet, il existe déjà d’autres rendez-vous pour cela, un peu partout en France, et ce nouvel événement ne devait pas devenir un n-ième « salon de quatre-quatreux ». Non, pour nous, le but était avant-tout de diversifier le type de voyageurs (cyclistes, randonneurs, vacanciers,…) au lieu de chercher quels (re)vendeurs doivent venir.

Cette différence de point de vue est fondamentale dans l’esprit de ce que nous voulions organiser, et donc, nous avons décidé de démissionner de nos fonctions au sein de l’association et quitter l’équipe d’organisation.

Bien que cette année, l’événement ait été une réussite, sans « pro », que les visiteurs aient indiqués que cette absence était un point positif, l’équipe d’organisation se pose la question de comment en faire intervenir malgré tout. Illogique non ? Voilà pourquoi on quitte : on n’en a marre de se battre pour rien…

En effet, nous ne voulons pas perdre du temps ni de l’argent (oui, car ça demande aussi un investissement financier) à co-organiser quelque chose qui ne nous ressemble pas totalement.

Une partie de l’équipe trouve un intérêt à ce que des professionnels soient présents, étant eux-même revendeurs, et donc forcément, le loup est dans la bergerie…

Comme depuis toujours, nous n’avons rien à vendre, ni livre, ni chaussettes, ni équipement de voyage, nous n’avons pas de partenaires à qui offrir une visibilité pour continuer à avoir des réductions pour nos projets, nous n’avons pas la prétention de vouloir sauver le milieu de 4×4 en France, parce qu’en fait, on s’en fout, on n’est pas « quatre-quatreux », mais juste de simples gens qui aiment voyager…Non, on n’a rien de tout ça, si ce n’est l’envie de partager des moments simples, sans prise de tête, sans vocation commerciale.

On s’appelle Auton(h)ome, et comme le nom l’indique, nous sommes et serons indépendants. On préfère donc faire un pas en arrière, mais rester cohérent dans ce qu’on fait.

On se retrouvera donc quelque part sur des pistes du monde, ou chez nous pour les voyageurs qui ont besoin d’une halte en Suisse.

A bientôt !

2 thoughts on “Pourquoi nous ne co-organiserons plus Saint-Nec’Terre d’Aventures

    1. Bonjour JMI

      C’est dommage car nous pensions faire ta connaissance lors d’un Saint Nec (pas trop loin de chez nous en plus)
      Ceci dit je comprends vos raisons et j’apprécie toujours tes récits, aussi bien dans l’esprit que sur la forme .
      Motos, mécanique, voyages , 4X4 ou autres et surtout convivialité sont et resterons nos raisons de vivre
      J’espère à un de ces jours d’autant que nous allons régulièrement en Helvétie pour voir quelques amis

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :