Bonne année 2021 ! … et d’autres trucs (dont une panne)…

Accueil > Reverse blog > Blog > Véhicules > Baly > Bonne année 2021 ! … et d’autres trucs (dont une panne)…

On attaque l’année avec la tradition des vœux de nouvelle année…Oui, c’est ringard, mais ça fait plus de 10 ans qu’on le fait ici, alors on continue.

Pis ça permet de souhaiter la bonne année à tous, parce qu’on est un peu des flemmards et on n’a pas pris le temps d’écrire / appeler les gens.

Alors voilà : bonne année.

Ça, c’est fait.

Et si on racontait autre chose ? Le dernier article date de plus de 2 mois, alors on va rattraper un peu le temps perdu…

Vacances de la Toussaint

Oui, ça commence à dater en effet…Mais on se rattrape !

Initialement, on avait prévu de monter sur Paris pour ces vacances. Mais le Coronavirus en a décidé autrement : depuis la Suisse, si on allait en région parisienne, on devait ensuite se mettre en quarantaine à notre retour et durant 14 jours (on dit une quatorzaine dans ce cas-là ?). Donc, bah…le ratio vacances / quarantaine n’étant pas super intéressant, on change nos plans, et direction le plus beau pays du monde : l’Auvergne !

Au tout début début, donc début 2020, on voulait aller en Auvergne durant ces vacs pour utiliser Jungly. Pis les plans avaient changé, pis les changements ont encore changé et on se retrouve dans la situation initiale. Simple.

Donc, on va troquer Baly contre Jungly pour quelques jours.

Baly et Jungly

Garée chez Mili, la gardienne de Jungly, on est donc allé faire l’échange. Petite soirée fondue, où Nana gère bien son truc et montre aux enfants de Mili comment il faut faire.

Le lendemain, on transfère nos affaires de Baly dans Jungly, et premier constat : une 4L c’est plus petit qu’un T6 !

En route !

Mais une fois que tout est rentré, on (re)trouve nos marques ! Que c’est bon de rouler en 4L ! On se retrouve propulsé plus de 10 ans en arrière, sauf que là, il y a un ptit changement sur la banquette arrière !

C’est plus bruyant, moins confortable, certes, mais en fait, ça ne nous dérange pas…Ça va, on est donc encore assez jeune !

On commence notre programme des visites par le volcan à ciel ouvert de Lemptegy.

C’est une super visite à faire avec des enfants, car on rentre dans un volcan, vraiment, on descend dedans, en petit train ou en marchant. C’est super intéressant et ça offre des vues incroyables. Enfin quand il fait beau. Car dans notre cas, il faisait totalement moche, gris et couvert, ce qui rend le truc totalement moins intéressant, si ce n’est les explications de la guide.

On peut admirer en fond la splendide vue !

Et durant toute la balade, bah…on aura a peu près cette vue 😀 Heureusement qu’ensuite il y a d’autres attractions en intérieur : au moins on se les caille pas dehors et en plus on voit des trucs !

Fait marquant de 2020 : les photos de vacances sont ponctuées de gens avec des masques, le truc tendance 2020.

Nous sommes donc aux alentours de Clermont-Ferrand cette fois-ci, et non pas vers chez Jmi dans le Livradois-Forez.

Clermont-Ferrand, ville célèbre pour : Michelin, son équipe de rugby qui va toujours en finale (mais gagne rarement…) et sa cathédrale ! Elle est spéciale car elle est faite de roche volcanique et donc, elle est toute noire ! Il ne faut jamais dire à un Clermontois « elle est jolie votre cathédrale, dommage qu’elle soit un peu sale » car ça risque d’énerver un peu…

Et comme on est trop sympa, on vous offre la plus belle vue de la cathédrale, dans les hauteurs de Clermont-Ferrand

Si si, on voit la cathédrale !

…indice : on la voit au dessus du pare-brise de Jungly ! Oui, on vous la montre comme nous on l’a vue : on l’a pas vue !

Bon, et puis dernière visite touristique, intournable si on va dans le coin : Vulcania.

Bon, le temps n’a vraiment pas été top, mais pour Vulcania, une grande partie des attractions se passent en intérieur.

C’est vraiment génial aussi à faire en famille. Bon, avec des enfants à partir de 6 ans plutôt, pour qu’ils comprennent mieux. C’est un très beau parc, divertissant et instructif, sur un thème que tous les enfants aiment (et les plus grands) : les volcans !

On a pu visiter le parc tranquillement car il n’y avait personne (les vacances Suisse et Française ne tombent pas en même temps), seul regret : on n’a pas vraiment pu profiter des extérieurs à cause du temps ! Mais une visite vraiment chouette.

A la fin de nos vacances, quand on rentre, le dimanche, le soleil apparaît : grand ciel bleu et soleil. On n’aura pas vu le Puy-de-Dôme, mais ce n’est que partie remise : on reviendra (aux beaux jours…)

Bivouacs et promenade automnale

Durant le mois de novembre, on a profité que Hyon ne soit pas de garde pour pouvoir faire quelques bivouacs le weekend.

On n’a beau ne plus être en Defender, nos copains nous acceptent encore pour passer la soirée…pourvu que ça dure !

On n’a pas besoin de partir loin pour profiter : à 10 min de la maison, au milieu de la forêt, on se pose pour profiter des couleurs de l’automne, et le tout dans le respect des normes sanitaires en vigueur bien sûr ! En Suisse, on était limité à 10 personnes pour des rassemblements.

Pascal, avec son Def 300TDI bleu, a fait le chemin inverse du notre : il a troqué son bus VW T5 4Motion contre un Def. Comme quoi, on veut toujours ce qu’on n’a pas en fait 😀 Et ça montre bien qu’il n’y a pas de véhicule parfait, ça dépend de chacun !

Et parce qu’on ne fait pas qu’être en véhicule, on profite encore du temps doux et ensoleillé pour une rando à pied, avec Alex & Fred.

La Suisse est vraiment belle à explorer, il y a pleins de lieux magnifiques qu’on découvre avec des copains. Le plaisir c’est pas de faire de la voiture en fait, c’est d’être en extérieur et profiter.

Une rando en suivant un « bisse« , en Valais. Les bisses en fait, se sont des canalisations d’eau qui ont été mises en place pour irriguer les vignes. Bon, pas que les vignes bien sûr, mais je cite les vignes car il parait que le vin du Valais est le meilleur de Suisse.

Le Valais, pour schématiser, c’est un peu la Picardie locale : on dit des valaisans qu’ils sont consanguins et ne font que boire. Mais c’est aussi un des plus beaux cantons de Suisse : des montagnes à explorer / skier, une culture riche, à boire et à manger, des paysages variés…

Bref, une belle destination de vacances, loisirs.

Mais l’automne avance et le froid commence à s’installer. Il est temps de faire un dernier bivouac avant le grand froid…En fait, le mois de décembre arrive, et on ne veut plus trop voir de monde pour limiter les risques de coronavirus avant de voir nos parents pour les fêtes de fin d’année.

En Suisse, le plat national c’est…la fondue ! Ou la raclette, il y a deux écoles, mais ne rentrons pas dans le débat. Et quoi de plus sympa que de combiner fondue et bivouac (par -2°C) ? Direction la Tour de Gourze !

On retrouve Théo & Virginie sur un lieu qui offre une vue magnifique sur le lac avec un coucher de soleil extraordinaire. Enfin, quand il n’y a pas de brouillard et quand le soleil ne se couche pas à 16h…Mais après nos vacances en Auvergne, on est habitué maintenant aux plans ratés à cause du brouillard.

Autour d’un feu pour se tenir chaud, on prépare la fondue selon une recette de Théo & Virginie : avec des lardons et de l’échalote….miam !

On se rend compte durant la soirée que Jmi n’est plus sensible au froid. Bon, vu les enchaînements de maladies, rien d’étonnant, ça fera des économies de pull !

La nuit se passe super bien dans Baly, merci le chauffage ! Hyon ayant eu froid sur un bivouac précédent, une petite modification dans le chauffage : 2 bouches d’air, une en haut pour nous et une en bas pour Nana et comme ça, tout le monde à chaud ! On dort par des températures négatives juste avec un plaid ! Mais on parlera de notre installation chauffage dans un autre article.

On se rend compte le lendemain matin qu’il a du vraiment faire très froid : l’eau a gelé dans la tente de toit de Théo & Virginie, et les arbres sont blancs !

La fin d’année 2020

Et on conclu avec la fin de l’année 2020 !

A cause du virus, on n’a pas pu voir nos familles souvent, donc on profite de la fin d’année pour le faire. Par chance, la Suisse est l’un des plus mauvais élève de l’Europe concernant le coronavirus, donc les quarantaines sont levées pour aller en France !

On fait Noël en Auvergne, où on profite de faire un tour chez nos fournisseurs de spécialités locales…

Quand on pense Auvergne, à part les volcans, Michelin et l’ASM, on pense saucissons et fromages !

L’occasion de montrer des producteurs locaux, mais on en reparlera certainement plus tard…

Et puis pour le nouvel an, direction Paris. Bon, là, on était un peu inquiet car il y avait un gros cafouillage entre la France et la Suisse, pour empêcher les Français d’aller skier en Suisse, la France a mis en place des tests PCR pour les gens qui revenaient de Suisse, dont…les Suisses ! On a eu de la chance de ne pas avoir de contrôle sinon c’était quarantaine et tout ça, juste à cause d’un cafouillage.

Mais la route n’a pas été aussi simple ensuite : on tombe dans des bourrasques de neige, puis des bouchons…bref, le voyage interminable, sachant qu’il fallait arriver avant 20h à cause du couvre-feu !

Et on garde le meilleur pour la fin…

Il n’y a pas de voyage en voiture sans panne, et on ne va pas déroger à la règle ! Je vois d’ici les mauvaises langues en Def : nia nia nia, on t’avait dit que ça tombait en panne un VW, c’est pas fiable, bla bla bla…

Et bah non ! On est tombé en panne avec la voiture du père de Hyon : le Berlingo familiale (qui est pourtant comme neuf ! 😛 ) !

Berlingo en panne

On a trouvé le moyen de faire Paris Fontainebleau sans utiliser d’essence et en passant outre le couvre-feu de 20h : confortablement installé dans la dépanneuse qui nous ramène, le Berlingo tracté derrière car il y avait déjà une voiture sur le plateau…on ne se fatigue pas comme ça ! On avait déjà utilisé cette technique avec le Def quand Martial nous avait tracté 😀 Ça coûte cher l’essence de nos jours hein, faut trouver des astuces !

Donc non, notre T6 roule bien, plus de 15000km depuis qu’on l’a, et pas une seule panne. On tient là notre record de km sans panne d’ailleurs…

Voilà voilà, on a rattrapé le retard je crois, prochain article dans 2 ou 3 mois 😀

Bonne année encore à tous, 2021 va certainement être une bonne année 😉

A bientôt !

4 thoughts on “Bonne année 2021 ! … et d’autres trucs (dont une panne)…

    1. Nan, là, ça va, pas une grosse galère : tomber en panne en France c’est trop simple ! On appelle l’assurance et ils règlent tout…Même pas le plaisir de se faire tracter toute une nuit avec une sangle Kinétic, pas de fun quoi 😀

  1. En t’esperant en forme, je te souhaite une année aussi agréable que possible tant sur le plan personnel que professionnel et également aux filles ! Et merci d’être venus chez les vitriots ! Bisous à vous 3 !

Répondre à DEROBERT Jean Marc Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :