Suite et fin de l’aménagement

Accueil > Reverse blog > Blog > Véhicules > Baly > Suite et fin de l’aménagement

Bon, on va pas vous saoûler à vous raconter nos vacances cette année, car ça n’intéresse personne, c’était juste des vacances en famille.

Bah oui, avoir un véhicule aménagé, ça veut pas dire qu’on part tout le temps à l’aventure, ou en tout cas donner cette illusion pour faire pâlir de jalousie les moutons des réseaux sociaux…

Là, on va parler de la fin de l’aménagement et équipement de Baly, notre T6.

Avant de partir en vacances, c’était un peu la course pour finir le bus, histoire de pouvoir dormir comme il faut dedans. Et comme, excuse ultime, le coronavirus a ralenti tous les fournisseurs, on a tout fini quelques jours avant de partir 😀

Porte-vélos

Un indispensable qui va avec un bus, c’est le porte-vélo ! Oui oui, suffit de regarder tous les T5/T6 qu’on croise en Suisse, 99% sont équipés de porte-vélos, et le 1% restant, c’est juste qu’il a été démonté 😀

Plus sérieusement, un vélo c’est super complémentaire d’un véhicule de loisir, pour pouvoir aller plus loin quand la voiture ne peut pas aller, pour aller se promener…Notez d’ailleurs qu’on ne parle pas de véhicule d’expédition ou de voyage, mais bien d’un véhicule de loisir. Y’a encore des gens qui pensent partir en expédition quand la majorité du monde est carrossable ?

Comme on l’avait évoqué dans l’article précédent sur l’aménagement de Baly, on utilise des vélos électriques, donc plutôt lourds (20 et 25kg sans batterie), et on n’est pas juste deux…On a regardé du côté des grandes marques de porte-vélo, genre Thule et compagnie, qui proposent des produits pour 3 à 4 vélos…mais on n’a pas trouvé notre bonheur. En effet, mettre les vélos au cul de Baly c’est simple, n’importe quel porte-vélo peut le faire, mais pour l’accès au coffre ? Bah oui, parce que dans le coffre, on a tout : cuisine, bouffe, affaires…Les modèles de porte-vélo basculants permettent d’ouvrir plus ou moins le coffre, mais pas de faire coulisser notre tiroir et donc prendre nos affaires. Bref, rien de vraiment dispo et pratique pour nous.

Du coup, comme on est équipé d’un attelage américain, on s’est tourné vers des porte-vélos américains ! En effet, il n’y a qu’aux USA qu’on a trouvé LE porte-vélo ultra-pratique pour nous : il est évolutif en quelques secondes, de 1, 2 ou 3 vélos plus de la place pour une draisienne ou autre petit vélo, qui se replie totalement quand il n’y a pas de vélo dessus, il se bascule si on veut ouvrir le coffre et surtout, on peut monter un module en plus qui permet de faire pivoter l’ensemble porte-vélos + vélos sur le côté du véhicule ! Comme ça, pas besoin de tout démonter si on veut juste attraper un truc dans le frigo !

Mieux que des mots, des photos…

Donc, ce porte-vélo passe de 2 à 3 places en quelques secondes, là on le voit en mode 2 places. Il peut être replié et totalement pivoté pour ouvrir le coffre quand les vélos sont en place.

En action, ça donne ça :

Porte-vélo

C’est vraiment super pratique ! Que ça soit à destination ou en route, on peut rapidement ouvrir le coffre sans devoir dégager les vélos ! Le tiroir peut coulisser complètement et on a donc accès à toutes nos affaires.

On peut voir Baly en mode vacances : 2 bidons d’eau de 10L comme réserve d’eau, avec en dessous une simple bassine et ça nous fait un point d’eau / évier. Le tiroir avec nos différentes caisses (cuisine, frigo, placard, affaires de vélo, etc), et le grand lit avec soit 2 places enfants, soit un très grand lit pour qu’on puisse tous dormir à l’intérieur. Le matelas sur-mesure est en 3 parties (mais assemblées), ce qui permet d’avoir plusieurs configurations de dodo : 160 x 200 (en rabattant la banquette arrière) ou 2 fois 65 x 200 (sans rabattre la banquette), et aussi des positions intermédiaires juste pour une sieste sans tout transformer 😀

Bref, le porte-vélo a été l’accessoire presque indispensable pour Baly…et avoir les vélos ça permet de faire des super ballades ! Y’a pas que les véhicules motorisés dans la vie…

Un accesoire TRES pratique pour les parents qui veulent faire du vélo avec leurs enfants : le crochet à vélo ! Le principe c’est de soulever la roue avant du vélo de l’enfant qui devient solidaire du vélo du parent. Ainsi, l’enfant peut toujours pédaler s’il veut (et donc pousser le parent) ou juste ne rien faire, mais surtout, c’est le parent qui dirige et freine, donc très sécuritaire sur route ouverte. Le vélo enfant peut être libéré en quelques secondes pour qu’il puisse rouler librement sur la piste cyclable. Une solution vraiment bien pensée pour les âges intermédiaires (ils savent rouler mais c’est dangeureux de les laisser seuls sur la route). De l’ingénierie allemande quoi, bravo.

Et aussi, un autre classique sur les T5/T6, je dirais pas indispensable, mais bon…

Le auvent

Oué, le auvent. On peut écrire le auvent ou l’auvent ? Loin d’être indispensable, on a toujours voyagé en Def sans auvent malgré des traversées de déserts. Pis on a monté un auvent sur notre Def, en plein hiver, il ne nous a jamais servi et on a vendu le Def. Donc clairement, pas indispensable, vu qu’on a toujours fait sans !

Mais là, on allait partir dans le sud-ouest de la France, en plein été, donc grosse chaleur, gros soleil qui tape et tout ça, peut-être que c’était pas du luxe ? Et il faut dire ce qui est, étonnamment, les accessoires pour T6 et bus en général sont bien moins chers que ceux pour 4×4 ! Du coup, on a craqué et on a pris un auvent…

La crainte que j’avais c’était de rajouter de la hauteur au véhicule avec le auvent. Autre souci potentiel, c’était de trouver un auvent dont la fixation est compatible avec notre toit relevable. Après quelques (beaucoup) de recherches, on n’a pas trouvé nos réponses concernant le montage 😀 En fait, pas mal de gens passent par des aménageurs qui font tout, et bien sur les aménageurs ne donnent pas leurs trucs.

Du coup, on a pris un modèle de auvent simple et léger, sans fioriture, sans manivelle, à déployer à la main, le plus simple possible quoi, avec le kit de montage pour toit relevable.

On a croisé les doigts lors de la réception du matos pour que ça passe, et oui, ça passe, ouf ! Bon, il a fallu poser le auvent et son kit le plus bas possible pour ne pas trop interférer avec le toit relevable, mais ça passe !

Donc si comme nous, vous cherchez un auvent pour T6 compatible avec un toit relevable SCA 194, vous pouvez choisir le Omnistore 4900 et le kit pour toit relevable. Faudra juste faire attention lors de l’installation de mettre le kit le plus bas possible.

Une fois monté, l’ensemble n’est pas plus haut que le toit relevable lui-même donc parfait ! Pas de hauteur rajoutée, et on sait jusqu’à quelle hauteur basse de parking on peut aller (grace à notre suspension pneumatique) donc rien ne change pour nous !

Bon, pas de chance, car en action, bah…le auvent nous a servi plutôt contre la pluie que contre le soleil ! Oué, vous l’avez aussi remarqué, l’été 2021 a été pourri. Du coup, on était quand même content de l’avoir, on avait un espace pour s’abriter quand on mangeait, plutôt que de rester DANS Baly en permanence 😀 Donc, on a testé ce store sous la pluie, ça marche aussi ! Le toit relevable aussi d’ailleurs, sous une pluie battante, l’eau ne rentre pas, mais il faut bien laisser sécher la toile dès qu’on peut.

Sous la pluie

Truc pratique sur Baly aussi, le coffre qui est en hayon en fait…donc qui se relève au dessus de la tête. Quand il pleut, ça permet quand même d’être à l’abri pour chercher des trucs à l’arrière, et en complément du auvent ça fait une belle surface couverte. Avant sur le Def, on avait un auvent à 270°, là, on arrive presque à faire pareil ! Du coup, on a de la place pour faire sécher les affaires…

Et quand on prend tous les éléments en action, voici Baly en mode tout déployé !

la totale !

Bon, voilà, avec tout ça en fait, Baly il est terminé. Bien sûr, on a des petites améliorations à faire pour que ça soit encore plus pratique, des petites retouches, mais on est prêt pour partir à tout moment, en weekend, en vacances ou plus…

Bonus

Pour tout ceux qui pensent que la « vanlife » c’est trop glamour, trop cool, trop tout-ce-qu’on veut, y’a aussi la réalité du quotidien…

la lessive

Oué, faut faire la lessive de temps en temps…et ça se passe le plus souvent sur des parkings de centre commerciaux ! Mais comme le monde est bien fait et rigolo, c’est l’occasion de rencontrer des gens super sympas qui font la causette et qui se trouvent avec pas mal de points communs avec nous !

Et à la fin des vacances, il faut tout sortir et tout ranger…Mais depuis qu’on a opté pour un système de caisses plutôt qu’un meuble complet, ça facilite les choses…

Voilà notre chargement pour partir : 8 caisses. Les petites tout en haut, c’est les vêtements, les autres c’est la cuisine, le stockage, matos de camping, matos de vélo, etc. Un rangement simple mais efficace qui permet de ne rien oublier et tout avoir sous la main.

A noter qu’on n’a pas de caisse à outils pour partir, bah oui, on est en T6 maintenant, plus en Def… 😛

4 thoughts on “Suite et fin de l’aménagement

  1. bravo pour toutes ces solutions qui cassent la tête avant d’être réalisées mais à la sortie ça fait un petit van sympa, ça change de notre gros pèpère. Bon voyage, quoique maintenant ça na plus être très agréable

    1. En fait c’est comme un puzzle : on cherche les bonnes pièces puis on assemble.
      Pour chaque besoin, une solution existe déjà faut juste la trouver !

  2. Magnifique et simple , comme vous, j’en ai une a côté de moi qui bave devant les photos du van…bises a vous 4

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :